Aller au contenu

FNB – Guide destiné aux investisseurs canadiens

Guide d’achat de FNB vendu par des sociétés de fonds de placement canadiennes

Peut-être avez-vous aperçu le terme « FNB » sur le Web en vous demandant de quoi il pouvait bien s’agir.

Et bien vous n’êtes pas seul.

Un fonds négocié en bourse, ou FNB, est un produit de placement composé d’un portefeuille d’actifs diversifiés, comme des actions, des obligations ou une combinaison des deux.

Les FNB sont un type de placement relativement nouveau. Ils ont fait leur apparition sur le marché canadien dans les années 1990, mais ce n’est que récemment qu’ils ont gagné en popularité.

Leurs frais d’opérations habituellement moins élevés et le fait qu’ils soient la plupart du temps exempts de toute commission de vente sont deux des nombreux avantages des FNB. De plus, comme vous pouvez acheter aussi peu qu’une seule action pour commencer, vous ne serez pas obligé de vous serrer la ceinture.

Les FNB canadiens se négocient en bourse comme des actions ordinaires et sont beaucoup plus accessibles que les titres américains ou les actions étrangères. Il ne faut pas chercher bien loin pour les trouver.

Il y a beaucoup de choses à savoir sur les FNB avant d’envisager de les intégrer à votre portefeuille. Avant d’investir, examinons de plus près leur fonctionnement, leurs avantages potentiels et ce qui les distingue des fonds communs de placement.

Comment fonctionnent les FNB?  

Comme les fonds communs de placement, les FNB sont des instruments de placement qui fructifient grâce à des efforts collectifs. Ils permettent aux investisseurs de regrouper leurs ressources et d’investir dans un grand nombre de sociétés. Les sommes investies sont échangées contre des unités d’actions détenues par des gestionnaires de portefeuille qui supervisent le fonds. En d’autres termes, vous et les autres investisseurs unissez vos forces afin d’investir dans le portefeuille de quelqu’un d’autre.

L’une des principales différences entre les FNB et les fonds communs de placement, c’est qu’ils sont achetés ou vendus durant les séances de négociation en bourse, ce qui permet aux investisseurs de vendre et d’acheter des unités d’actions pendant que le marché fluctue en temps réel. Un FNB est donc – d’une certaine façon – un fonds de placement négocié activement. De nombreux professionnels considèrent les FNB comme un hybride entre les fonds communs de placement et les actions.

Le marché des FNB est en croissance

Selon l’Association canadienne des FNB, un total de 138 FNB ont été émis en 2020. À la fin de l’année, l’actif net de ce marché s’élevait à la somme record de 257,3 milliards de dollars, une augmentation nette de 25,6 % sur 12 mois par rapport à 2019.

De plus, la négociation n’a pas été limitée à un seul type d’investisseur. Un large éventail d’investisseurs – incluant des conseillers financiers, des investisseurs institutionnels et des particuliers – ont négocié des FNB.

Cette contribution substantielle de divers types d’investisseurs au volume de négociation des FNB au cours de la dernière année montre qu’ils se sentent plus à l’aise de négocier ces produits.

Le fait que cela survienne après des mois de paralysie économique causée par la pandémie laisse croire que les FNB commencent à s’imposer sur le marché, en dépit des conditions actuelles.

De plus, ceux qui prédisaient que les FNB ne survivraient pas à un marché turbulent, faute d’une part de marché ou d’un intérêt suffisant, ont été déjoués au premier trimestre de 2021. L’augmentation marquée des opérations des FNB en mai de cette année a généré 7 milliards de dollars de nouveaux actifs sur le marché.

Quels sont les attributs des FNB?

1. Ils procurent de la liquidité.

Comme les actions, les FNB sont négociés en continu (et souvent) durant les heures de négociation. La négociation intrajournalière permet aux investisseurs d’acheter et de vendre ces titres aussi souvent qu’ils le désirent.

Plus un produit est liquide, plus on peut espérer obtenir une bonne valeur lorsqu’il est acheté et vendu. Lorsque l’activité générée par un produit augmente et qu’un marché concurrentiel est créé, les investisseurs sont forcés de le négocier à sa juste valeur marchande.

La liquidité est un élément essentiel à considérer pour tout produit que vous envisagez d’inclure dans votre portefeuille.

2. Ils offrent une source de diversification.

Les FNB couvrent tous les grands secteurs et sous-secteurs et les entreprises de toutes les tailles, allant des grandes capitalisations aux microcapitalisations.

Ils peuvent répondre à des objectifs de placement à court ou à long terme, procurer une exposition aux différentes catégories d’actifs et aider à vous protéger contre les fortes fluctuations du marché (selon la façon dont vous investissez bien sûr).

Le nombre de possibilités peut sembler impressionnant. Même si vous devez considérer toutes les options, vous avez avantage à vous en tenir à celles qui répondent le mieux à vos objectifs de placement.

3. Ils acceptent les produits dérivés.

Les FNB peuvent être une option intéressante pour les investisseurs plus avisés qui souhaitent utiliser les options, les swaps et les contrats à terme comme outils de gestion du risque. Comme mentionné précédemment, beaucoup de produits FNB sont assez simples, mais on peut aussi trouver et acheter des FNB qui permettent de couvrir vos positions au moyen d’options de vente et d’achat. 

Cependant, ces ajouts ne sont pas nécessairement un choix idéal pour les investisseurs peu expérimentés. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre d’instruments, mieux vaut les éviter jusqu’à ce que vous ayez consulté un conseiller professionnel.

Comme toujours, assurez-vous d’analyser les actifs sous-jacents du FNB avant de l’ajouter à votre portefeuille. Vous devez toujours savoir précisément quel sera l’impact du FNB sur votre stratégie de négociation et votre exposition au risque. Si vous ne maîtrisez pas bien les options de placement intégrées au FNB ou si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ces produits améliorés, il vaut mieux les éviter.

4. Ils sont plus simples que vous ne le pensez.

Les FNB peuvent paraître intimidants, pourtant leur structure est particulièrement simple, et ils sont plus faciles à comprendre que vous ne le pensez.

Toutefois, comme pour tout placement, plus vous en savez sur les FNB, plus vous augmentez vos chances de succès.

Les investisseurs qui possèdent au minimum une bonne compréhension des FNB les plus simples réalisent habituellement de meilleurs rendements sur leurs placements. Si vous voulez investir dans un secteur sur lequel vous vous êtes renseigné ou acheter un instrument qui suit l’un des indices de ce secteur, un FNB pourrait être tout indiqué.

Lire au sujet des FNB factoriels ->

Trois différences entre les FNB et les fonds communs de placement

Les fonds communs de placement, tout comme les FNB, représentent les actifs gérés en commun d’un groupe d’investisseurs. Malgré leurs grandes similitudes, ils présentent aussi de nombreuses différences. Certaines de ces différences constituent des avantages supplémentaires pour les FNB.

Voici trois différences importantes que vous devez comprendre avant d’arrêter votre choix pour votre portefeuille :

1. Fréquence de négociation

Comme nous l’avons souligné précédemment, les FNB se négocient tout au long de la journée. Comme les actions, leur cours du marché en temps réel est déterminé par l’offre et la demande.

Les fonds communs de placement traditionnels, quant à eux, ne sont pas négociés comme une action – même ceux qui suivent un indice précis. Leur cours est plutôt fixé à la fin de chaque séance de négociation, après que leur valeur marchande a été établie.

2. Placement minimal

Les FNB peuvent être achetés sur un marché boursier, sous forme d’action individuelle, comme une action ordinaire. Le placement initial requis est donc habituellement moins élevé.

3. Ratios de frais et frais d’opérations

Les FNB ont habituellement des ratios de frais (lien en anglais) plus faibles que les fonds communs de placement, en raison de leurs frais de gestion moins élevés.

Bien que vous pourriez devoir payer une commission quand vous achetez ou vendez un FNB, comme c’est le cas pour une action, cette pratique tend à disparaître. Graduellement, de nombreux courtiers et institutions financières éliminent les commissions non seulement sur les FNB, mais aussi sur les autres instruments négociés en bourse. L’élimination de ces frais devrait réduire considérablement le coût d’un placement.

De nombreux FNB sont gérés activement

Depuis quelques années, un nombre croissant de FNB sont gérés activement.
De nombreux gestionnaires utilisent maintenant des stratégies de placement leur permettant de modifier la pondération et la répartition des actions à l’intérieur du portefeuille. Ils se trouvent alors à traiter les FNB davantage comme des fonds communs de placement traditionnels.

Le principal avantage de la gestion active de portefeuille, c’est que les gestionnaires de portefeuille peuvent rechercher et explorer des occasions de placement sans être liés par un indice.

Ils décident chaque jour des titres à acheter et à vendre à partir des lignes directrices résumées dans le prospectus du FNB. Ces lignes directrices sont parfois très générales et permettent aux gestionnaires de portefeuille d’effectuer tout achat raisonnable, mais elles peuvent parfois être beaucoup plus strictes.

Quoi qu'il en soit, assurez-vous de toujours consulter le prospectus du fonds avant d’investir.

Prochaine étape : Explorer vos options

En effectuant vos propres recherches, vous pourriez découvrir que les avantages des FNB sont plus intéressants que vous ne le pensiez.

Ils sont une solution de rechange de plus en plus prisée en raison de leurs faibles frais d’administration, de leurs composantes dynamiques, de leur polyvalence et de leur liquidité. Si on ajoute à cela le plus grand nombre de FNB gérés activement et la possibilité de gains plus élevés, c’est un produit relativement bon marché au potentiel de plus en plus intéressant.

Cela dit, aucun placement n’est garanti – bien au contraire. Comme tout autre produit de placement plus complexe qu’un simple compte d’épargne bancaire, les FNB comportent des risques. Certains sont évidents, d’autres moins.

Bien qu’en raison de ces risques, on pourrait croire que les FNB ne sont pas pour tout le monde, tous les investisseurs devraient au moins envisager de les inclure dans leur stratégie de placement globale. Toutefois, l’analyse de ces produits et de leurs avantages et inconvénients exige souvent des connaissances et de l’expérience.

N’importe qui peut désormais investir comme un pro.
Épargner, c’est mettre de l’argent de côté. Investir, c’est le faire fructifier – que ce soit pour un achat important, une mise de fonds, des études ou la retraite.

FNB Fidelity Simplifié ->




Content is loading, please wait