Dérivés utilisés par certains Fonds Fidelity

Les organismes de placement collectif (« OPC ») du Canada utilisent fréquemment des dérivés dans le cadre de leur stratégie de placement. Utilisés avec prudence, ces instruments peuvent procurer une bonne diversification et atténuer potentiellement les risques liés aux OPC. Un dérivé est un contrat dont la valeur découle (ou dérive) du prix d’un autre type de placement, habituellement une action, une obligation, une devise, un produit de base, un taux d’intérêt ou un indice boursier. Les Fonds Fidelity ont principalement recours à quatre types de dérivés, soit des contrats à terme de gré à gré, des contrats à terme standardisés, des contrats d’option et des accords de swap.
 
Les dérivés peuvent être très utiles et efficaces lorsqu’ils sont convenablement employés. Au Canada, le recours aux dérivés par des OPC est strictement réglementé, et Fidelity a adopté des politiques et des procédures afin de s’assurer que l’utilisation des dérivés dans ses fonds communs de placement est conforme aux exigences réglementaires applicables et qu’elle tient compte des risques qu’ils présentent.
 
Pour plus de renseignements sur les dérivés, veuillez cliquer sur les rubriques figurant ci-dessous. Vous pouvez également obtenir de l’information supplémentaire sur l’utilisation des dérivés et les risques qui leur sont associés en consultant le prospectus simplifié et la notice annuelle relatifs des Fonds Fidelity.

Contrats à terme de gré à gré

Un contrat à terme de gré à gré est une entente conclue entre deux parties qui oblige l’une d’elles à acheter et l’autre à vendre une quantité donnée d’un élément sous-jacent à un prix stipulé d’avance et à une date ultérieure prédéterminée, à moins que les parties ne conviennent d’un commun accord d’annuler l’obligation1.
 
Les contrats à terme de gré à gré sont des instruments négociés hors bourse, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas inscrits à la cote officielle d’une bourse et que la prestation des parties prenantes n’est pas garantie par une chambre de compensation (ce qui donne lieu à un risque de contrepartie).
 
Les types de contrats à terme de gré à gré les plus courants comprennent les contrats de change à terme, qui consistent en un échange d’une quantité donnée de différentes devises. Ces instruments sont souvent utilisés pour couvrir ou réduire le risque de change lié à des titres non libellés en dollars canadiens.
 

Fonds utilisant ce type de dérivé, au 30 juin 2018 :

Contrats à terme standardisés

Un contrat à terme standardisé est semblable à un contrat à terme de gré à gré, sauf qu’il est négocié en bourse. De ce fait, il fait l’objet d’une compensation centrale effectuée par une chambre de compensation qui garantit la prestation des parties prenantes en vertu des dispositions du contrat (ce qui minimise le risque de contrepartie)1.
 
Les types de contrats à terme standardisés les plus courants comprennent :
  • les contrats à terme sur instrument financier dont l’élément sous-jacent est de nature financière, comme des taux d’intérêt, des taux monétaires et des contrats à terme standardisés d’actions;
  • les contrats à terme standardisés sur marchandises dont l’élément sous-jacent est le prix d’un produit de base ou marchandise, tel que l’or, le soya et le pétrole brut.

Fonds utilisant ce type de dérivé, au 30 juin 2018 :

Contrats d’option

Ce type de contrat confère à l’acheteur le droit, mais non l’obligation, d’acheter (option d’achat) ou de vendre (option de vente) un actif sous-jacent à un prix stipulé d’avance (le prix d’exercice) à une date ultérieure. Le contrat d’option stipule la quantité de l’actif devant être achetée ainsi que les modalités de règlement et la date d’échéance. L’actif sous-jacent faisant l’objet d’une option peut englober divers instruments, notamment un contrat d’option d’achat d’actions, un contrat à terme standardisé ou un accord de swap (accord de crédit croisé ou accord d’échange).
 
Le type d’option indique si le détenteur de l’option peut exercer son droit d’acheter ou de vendre l’actif visé à tout moment avant la date d’échéance fixée ou seulement à cette date.
  • Option américaine – l’option peut être exercée à n’importe quel moment avant la date d’échéance fixée;
  • Option européenne – l’option peut être exercée uniquement à la date d’échéance fixée.
Le vendeur d’un contrat d’option (communément appelé vendeur d’option) a l’obligation d’acheter (option de vente position vendeur) ou de vendre (option d’achat position vendeur) un actif à un prix stipulé d’avance à une date ultérieure.
 
Les options peuvent être négociées en bourse, où elles font alors l’objet d’une compensation centrale effectuée par une chambre de compensation, ou être négociées directement par l’acheteur et le vendeur (soit hors bourse).
 

Fonds utilisant ce type de dérivé, au 30 juin 2018 :

Accords de swap

Un accord de swap est un contrat en vertu duquel l’acheteur et le vendeur conviennent d’échanger des flux financiers en fonction d’un élément sous-jacent. Les types d’accords de swap les plus courants comprennent :
  • les swaps sur défaillance, aux termes desquels l’acheteur doit verser au vendeur une prime périodique en échange d’une protection du crédit relativement à un émetteur de référence. Dans le cas d’un défaut de paiement de la part de l’émetteur de référence (ou de tout autre incident de crédit précisé dans l’accord), le vendeur doit rembourser à l’acheteur le montant de la protection souscrite (le montant nominal);
  • les swaps sur rendement total, en vertu desquels l’acheteur ou le vendeur est tenu de verser un paiement à l’autre partie selon qu’un niveau de rendement stipulé a été atteint ou non. Les swaps sur rendement total peuvent être rattachés à une action donnée ou à un indice boursier. Le montant des paiements dépend de la taille du swap (que l’on appelle le montant nominal) et de la différence entre le niveau de rendement réel et le niveau de rendement minimal les swaps de taux d’intérêt, selon lesquels les parties conviennent d’échanger des versements de taux d’intérêt périodiques en fonction de leur taux d’intérêt prédéterminé. Le taux d’intérêt prédéterminé peut être fixe ou variable.

Fonds utilisant ce type de dérivé, au 30 juin 2018 :

1 Formation mondiale Moody's Analytics (Canada) inc. (2015) – Cours d’initiation aux produits dérivés (CIPD)

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

708006.3.0