Aller au contenu

Investir dans les FNB à faible volatilité en période d’incertitude boursière

Il existe des stratégies qui peuvent contribuer à protéger votre portefeuille lorsque les marchés connaissent des épisodes de volatilité accrue. Les FNB à faible volatilité sont d’excellents exemples de telles stratégies; ils permettent en effet de réduire la volatilité globale du portefeuille, tout en contribuant à sa diversification.

La diversification est une technique éprouvée de gestion de portefeuille, et bien que ni la diversification ni la répartition de l’actif ne puisse garantir de profits ou protéger contre les pertes, les deux peuvent être efficaces pour composer avec les fluctuations à long terme du marché.

Les FNB à faible volatilité visent à générer des rendements similaires à ceux du marché tout en affichant une volatilité inférieure à celui-ci, en investissant dans des actions qui sont – comme son nom l’indique – moins volatiles. D’un point de vue historique, certaines actions à faible volatilité ont dégagé, à long terme, de meilleurs rendements corrigés du risque que le marché. Le tableau ci-dessous illustre l’évolution de l’indice Fidelity Canada Actions américaines à faible volatilité d’un cycle de marché à l’autre et au fil du temps par rapport à l’ensemble du marché boursier américain, mesuré par l’indice S&P 500. Il a été démontré que sur de longues périodes, un portefeuille assorti d’une volatilité moindre affichait un rendement supérieur à celui du marché.

Graphique illustrant l’évolution de l’indice Fidelity Canada Actions américaines à faible volatilité d’un cycle de marché à l’autre et depuis sa création (de 1995 à 2021), par rapport à l’ensemble du marché boursier américain, mesuré par l’indice S&P 500. Le graphique montre que l’indice Fidelity Canada Actions américaines à faible volatilité a affiché un rendement supérieur à celui du marché pendant cette période.

Source : Bloomberg. Données au 28 février 2021.

 

Les FNB à faible volatilité n’éliminent pas totalement le risque lié aux placements et ne préviennent pas les pertes advenant un repli des marchés, mais leur structure défensive procure une certaine protection contre les baisses. Ils peuvent en revanche dégager un rendement moindre lorsque l’ensemble du marché se porte bien et traverse des périodes de croissance robuste.

Comme le montre le tableau ci-dessous, l’indice Fidelity Canada Actions américaines à faible volatilité a inscrit dans le passé un rendement inférieur dans les contextes de redressement du marché, comme ce fut le cas notamment en 2009. Toutefois, pendant les périodes de repli, comme en 2008 et au quatrième trimestre de 2018, il a nettement surpassé l’ensemble du marché américain.

Graphique à colonnes indiquant les rendements par année civile. L’indice Fidelity Canada Actions américaines à faible volatilité a inscrit un rendement inférieur dans les contextes de redressement du marché. Toutefois, pendant les périodes de repli, il a nettement surpassé l’ensemble du marché américain.

Source : Bloomberg. Données au 28 février 2021.

 

Une meilleure protection en cas de baisse

Les FNB à faible volatilité permettent au portefeuille d’intégrer une partie moins importante de la baisse, ce qui peut entraîner un rendement solide à long terme. Le calcul est simple : si vous perdez 50 % de votre placement de 100 $, vous devrez obtenir un rendement de 100 % pour récupérer la valeur initiale de votre portefeuille. En raison de ce rapport asymétrique, le fait de subir une perte moins importante vous permet de combler vos pertes plus rapidement. Le tableau ci-après montre que parce qu’ils subissent de moins lourdes pertes que l’ensemble des marchés canadiens, américains et EAEO (en raison de leur ratio d’encaissement des pertes inférieur à 100 %), les fonds à faible volatilité peuvent se rétablir plus rapidement. Au fil du temps, cela pourrait se traduire par un rendement à long terme supérieur. Parfois, la meilleure offensive est une bonne défensive.

Graphique à barres montrant qu’en subissant de moins lourdes pertes en moyenne que l’ensemble des marchés canadiens, américains et EAEO (en raison de leur ratio d’encaissement des pertes inférieur à 100 %), les fonds à faible volatilité peuvent se rétablir plus rapidement.

Source : Bloomberg. Données au 28 février 2021. Ratio d’encaissement des hausses et des baisses mesuré par rapport à l’indice composé S&P/TSX au Canada, à l’indice S&P 500 aux États-Unis et à l’indice MSCI EAEO dans la région Europe, Australasie et Extrême-Orient.

 

Que vous préfériez adopter une approche de gestion passive pour vos placements ou mettre en œuvre des stratégies actives pour réduire votre exposition à la volatilité du marché, il existe différentes façons de structurer votre portefeuille au moyen des FNB à faible volatilité. L’évolution récente des marchés montre que le moment est peut-être venu d’évaluer votre portefeuille afin de déterminer si vos positions concordent avec vos objectifs de placement.

FNB Fidelity à faible volatilité :

Content is loading, please wait