Aller au contenu

Cinq stratégies d’expert pour vous aider à gérer votre anxiété financière

Rédigé par : Aaron Stern

Source : Fatherly

Les sources d’anxiété ne manquent pas ces jours-ci, mais les finances restent l’une des causes les plus courantes d’inquiétudes dans la vie d’un adulte. Bien sûr, le fait d’avoir assez d’argent pour payer certaines dépenses est source d’inquiétude pour nous tous, mais pour beaucoup, l’anxiété financière est un facteur de stress nébuleux qui existe depuis aussi longtemps qu’ils pensent à l’argent, et encore plus à sa gestion.

C’est parce qu’elle découle de la façon dont nous avons été élevés pour penser et parler (ou non) d’argent, affirme Megan McCoy, directrice du programme de maîtrise en planification financière personnelle de l’Université d’État du Kansas et membre du conseil d’administration de la Financial Therapy Association, une organisation qui favorise le bien-être émotionnel et comportemental à l’égard des finances.

Comment pouvez-vous gérer l’anxiété financière? La réponse va au-delà des simples conseils et astuces en matière de budgétisation et touche davantage les causes profondes de ces émotions complexes à l’égard de l’argent. Voici ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce que l’anxiété financière?

L’anxiété financière est un sentiment ambigu, non lié à des facteurs tangibles ou quantifiables, selon lequel votre bien-être est menacé pour des raisons financières, indique Mme McCoy. Cela peut aussi se traduire par une inquiétude généralisée et une irritabilité à l’égard de l’argent. Toutefois, l’anxiété financière est différente du stress financier, qui est le sentiment d’avoir l’impression de ne pas avoir assez d’argent pour quelque chose de précis.

Souvent, l’anxiété financière découle de la relation de vos parents avec l’argent. « S’ils étaient vraiment stressés au sujet de l’argent, il est plus probable que vous héritiez de la même peur ou de la même anxiété que celle que vous avez constatée chez eux », affirme Mme McCoy.

De même, les enfants qui grandissent dans des familles où il n’était pas question d’argent peuvent en venir à considérer que la gestion de l’argent est un mystère général et une source d’inquiétudes non fondées. Les enfants qui ont grandi dans une famille avec des difficultés financières, selon Mme McCoy, peuvent aussi éprouver une anxiété ambiguë à l’égard de l’argent à l’âge adulte.

En tant qu’adulte, éviter de penser aux finances est à la fois une cause et une manifestation d’anxiété financière, car si vous ne savez pas vraiment ce que vous dépensez, votre santé financière est une grande variable inconnue. Par conséquent, cela peut vous mener à éviter de consulter le solde de vos comptes. Du point de vue de la santé mentale, tout trouble anxieux généralisé peut avoir une incidence sur l’anxiété financière. La salve incessante de crises géopolitiques, économiques et de santé à laquelle nous faisons face peut aussi faire en sorte que les craintes existentielles semblent très valides, qu’elles soient liées à l’argent ou à autre chose.

Cinq stratégies pour vous aider à surmonter l’anxiété financière

Comment pouvez-vous surmonter votre anxiété financière? La clé est de trouver les sources de votre anxiété et de les mettre en lumière. Voici, selon Mme McCoy, cinq stratégies pour vous aider.

1. Créer un œuf d’argent

Réfléchir à vos premiers souvenirs au sujet de l’argent, selon Mme McCoy, peut vous aider à comprendre pourquoi vous vous sentez anxieux à l’égard de vos finances. Par exemple, peut-être avez-vous un stress ou un traumatisme non résolu lié à l’argent. Elle recommande un exercice appelé l’« œuf d’argent », qui vous demande de noter ces souvenirs dans une zone en forme d’œuf, puis de leur attribuer des émotions. Il s’agit d’une façon structurée de mettre de l’ordre dans ces problèmes non résolus et de vous aider à comprendre les raisons sous-jacentes de votre anxiété.

2. Prendre un moment pour vivre les inquiétudes

Selon Mme McCoy, nous réprimons souvent les sentiments d’anxiété, qui en viennent à s’immiscer partout. Au lieu de réprimer vos émotions, prenez une longueur d’avance sur vos impulsions en planifiant une heure par jour pour coucher sur papier tous les éléments qui vous stressent. Le reste de la journée, chaque fois que vous commencez à penser à ces craintes et à ces inquiétudes, vous pouvez vous rappeler que vous avez planifié une heure pour vous en occuper. Ce n’est pas la même chose que de réserver du temps pour examiner vos finances. Il s’agit plutôt de créer un espace pour réfléchir aux enjeux qui les entourent. Par exemple, vous pourriez vous rendre compte que votre salaire ne vous préoccupe pas tant que cela, mais que votre emploi ne vous rend pas heureux. « Vous pourriez découvrir que l’argent n’est que l’objet sur lequel vous avez projeté d’autres problèmes », affirme Mme McCoy.

3. S’appuyer sur son réseau de soutien

Il est important de trouver quelqu’un avec qui vous pouvez parler de vos finances, et ce, sans jugement. Il peut s’agir d’un ami ou d’un parent ou, si vous êtes dans une relation, idéalement, l’une de ces personnes serait votre partenaire. Il n’est pas toujours facile pour les couples de discuter de leurs finances, mais Mme McCoy affirme qu’il existe des preuves que les couples qui planifient leurs finances ensemble sont plus satisfaits de leur relation. Une façon de faciliter ces conversations? Prendre des notes. Le simple fait d’écrire peut vous aider à garder le cap et à vous sentir plus stable sur le plan physiologique et orienté vers l’action à un moment où votre propension naturelle à l’insécurité se manifesterait.

4. Se trouver un modèle financier

Qui, parmi vos amis, est une personne responsable à l’égard de l’argent, qui sait où son argent va, mais qui ne se prive pas? Repérez cette personne dans votre vie, posez-lui des questions sur la façon dont elle gère son argent si vous êtes à l’aise de le faire, et essayez de reproduire son approche. Il est essentiel de se doter d’une personne à qui s’adresser en cas d’inquiétudes, ou pour simplement obtenir des conseils sur certains sujets financiers, pour gagner en confiance.

5. Faire le nécessaire pour rendre la gestion des finances amusante

Comme le fait d’éviter complètement le sujet des finances est un symptôme d’anxiété financière, il est utile de mettre en place des mesures pour faire de l’examen hebdomadaire de vos finances une activité amusante. Voici quelques suggestions de Mme McCoy : Trouvez une application de gestion de l’argent qui fait de l’épargne et de l’établissement d’un budget un jeu. Choisissez une heure fixe chaque semaine ou chaque mois où vous travaillerez sur vos finances, avec un verre de vin ou de la bonne musique. Renommez votre compte d’épargne pour en refléter l’objectif (c.-à-d. remplacer « compte d’épargne 1 » par « Honda Pilot 2022 »). L’idée est de faire tout ce que vous pouvez pour vous encourager à examiner vos finances et à cesser de manœuvrer à l’aveuglette.

L’objectif de ces tactiques est de cesser de faire de l’évitement et d’être proactif à l’égard de vos finances. Plus vous mettrez d’efforts à déterminer les raisons de votre anxiété, à créer des chemins qui vous permettront de consacrer de l’attention à vos finances et à prendre votre situation en main, moins vous éprouverez d’anxiété.

 

Cet article a été rédigé par Aaron Stern de Fatherly et sa publication a été autorisée légalement par le biais du Content Marketplace d’Industry Dive. Pour toute question sur les droits de reproduction, écrivez à legal@industrydive.com.




Content is loading, please wait