Faire appel à un conseiller

Élaborer un plan financier efficace en vue de la réalisation de vos objectifs exige du temps, des connaissances et un intérêt envers ce genre d’activité. En général, les épargnants trouvent utile de faire appel à un conseiller professionnel qui possède la formation et les ressources pour leur permettre d’établir et de gérer un plan financier.

Grâce à l’exécution de tâches essentielles, les conseillers aident les investisseurs à :

  • Améliorer leurs connaissances du domaine financier
  • Développer une culture d’épargne et de placement
  • Préparer et exécuter un plan financier
  • Sélectionner les produits financiers appropriés
  • Améliorer leurs décisions en matière de placement

La démarche en cinq étapes suivante vous aidera à trouver et à engager un conseiller avec lequel vous pourrez collaborer :

1. Connaître votre situation financière

Cette première étape est cruciale lors du choix d’un conseiller. Voici quelques facteurs à considérer :

  • Objectifs financiers – Cherchez-vous à acheter votre première maison, à épargner pour les études de votre enfant ou à préparer un plan de retraite? Le plan financier que vous élaborez avec votre conseiller dépendra en grande partie de vos objectifs et de l’étape de la vie à laquelle vous vous trouvez.
  • Actifs – Dans quels types de comptes gardez-vous votre argent? Faites l’inventaire de tous vos actifs financiers pour la retraite et de vos autres actifs. Votre valeur nette est également un facteur essentiel dans le choix d’un conseiller, car certains professionnels en placement requièrent un investissement minimum.
  • Revenus, dépenses et dettes – Où va l’argent que vous gagnez? Pour la plupart d’entre nous, il est relativement facile d’évaluer le revenu mensuel, mais faire un suivi des dépenses (surtout les dépenses discrétionnaires) peut souvent s’avérer une lourde tâche. En examinant vos liquidités et vos habitudes de dépenses, vous pourrez élaborer un bon plan financier.

Avant de chercher un conseiller, vous devez d’abord mener une réflexion personnelle. Pour commencer, demandez-vous comment votre conseiller peut vous aider. Pour vous aider, consultez la Liste des services offerts par un conseiller dans notre Guide.

 

2. Quel conseiller vous convient?

Lorsque vous avez une bonne compréhension de votre situation financière, il est temps de penser aux types de services que vous désirez obtenir de votre conseiller. Recherchez-vous simplement des conseils en placement, ou voulez-vous plutôt des services plus spécialisés, comme la planification fiscale ou successorale? Quand vous pensez aux services, il est également important d’envisager votre niveau de connaissances en placement et à quel point vous voulez participez aux décisions relatives à la planification et aux placements.

Les conseillers se différencient selon les services qu’ils procurent, les produits qu’ils peuvent offrir, la forme de leur rémunération et leurs titres professionnels.

Planificateur financier

Les planificateurs financiers offrent des conseils et des indications sur toute la gamme des services financiers personnels, notamment l’épargne et le placement, les assurances, la planification de la retraite et successorale ainsi que la fiscalité.

Agent/courtier d’assurance

Bien que ces conseillers se spécialisent généralement dans l’assurance vie et les rentes, ils peuvent également être autorisés à vendre des fonds communs de placement et des titres.

Spécialiste en placements

Les spécialistes en placements se concentrent sur la planification des placements et la gestion du patrimoine.

Courtier/conseiller en placements*

Spécialisés dans l’élaboration et la mise en place de plans et de stratégies de placement, ces professionnels financiers peuvent aussi couvrir d’autres domaines de la planification financière.

* Les termes « consultant financier », « représentant en investissements » et « conseiller financier » sont aussi utilisés.

Gestionnaire de placements/de portefeuille

Ces conseillers offrent des services de planification de placements et de gestion discrétionnaire de portefeuille selon les directives et les objectifs énoncés par le client.

Peu importe le type de conseiller que vous choisirez, assurez-vous de considérer les facteurs suivants :

 - Services offerts

 - Type de rémunération

 - Titres professionnels/organismes de réglementation

 

3. Choisir un conseiller

Vous détenez maintenant une bonne compréhension de votre situation financière et des types de services qu’offrent les conseillers, il est temps de commencer votre processus de sélection. Comment trouver un conseiller?

Envisager les sources suivantes pour trouver un conseiller :

  • demandez des recommandations aux personnes en qui vous avez confiance (parents, amis, collègues, etc.);
  • consultez des plateformes comme Google ou LinkedIn;
  • renseignez-vous auprès d’autres professionnels, tel que votre comptable ou avocat;
  • assistez à des séminaires animés par des professionnels de la finance;
  • demandez des recommandations auprès d’associations professionnelles;
  • renseignez-vous auprès du Bureau d’éthique commerciale du Canada ou de la Chambre de commerce de votre région.

Une fois que vous aurez dressé une liste de candidats, vous devrez les évaluer. Cette approche en cinq étapes pourrait vous être utile :

1. Vérifiez les références et l’accréditation de chaque candidat. Voyez si le conseiller a fait l’objet de plaintes en appelant la commission des valeurs mobilières de votre province ou la corporation professionnelle à laquelle il appartient.

2. Faites-lui passer une entrevue. La personnalité du conseiller et le contact que vous avez avec lui sont aussi importants que ses compétences. Une rencontre en personne vous permet de savoir si vous serez à l’aise de lui confier vos affaires.

3. Préparez vos questions. La liste Questions à poser au conseiller peut vous aider à cet égard. Préparez-vous également à répondre aux questions du conseiller au sujet de vos attentes.

4. Mettez l’accent sur les besoins que vous avez identifiés en remplissant la Liste des services offerts par un conseiller. Classez ensuite les candidats en fonction de leur habileté à répondre à ces besoins.

5. Évaluez les discussions que vous avez eues lors de vos entrevues. Étiez-vous à l’aise? Avez-vous obtenu des réponses satisfaisantes? Étiez-vous réticent à partager des renseignements personnels?

Toute cette information devrait vous permettre de choisir le conseiller qui répond le mieux à vos besoins. Appelez le conseiller choisi pour fixer une première rencontre de planification et communiquez avec les autres candidats pour les remercier d’avoir pris le temps de vous aider.

 

4. Établir une relation de travail solide

La relation avec votre conseiller exige que vos échanges soient honnêtes et sans équivoque. Voici quelques conseils pour vous aider à établir une relation productive.

Précisez de nouveau vos attentes

Exprimez clairement vos attentes en matière de services et assurez-vous de bien comprendre ce que votre conseiller attend de vous. La Liste des responsabilités peut vous aider à cet égard.

Divulguez toute l'information

Pour profiter pleinement des services de votre conseiller, vous devez lui transmettre toute l’information sur votre situation financière et vos attentes.

Entretenez le dialogue

Parlez à votre conseiller franchement et sans réserve. Soyez ouvert à ses suggestions, demandez des éclaircissements au besoin et n’hésitez pas à lui exprimer vos inquiétudes.

Préparez vos rencontres

Ayez en main les renseignements ou les documents financiers pertinents à chaque rencontre. La Liste des besoins financiers pourra vous être utile. Apportez également :

  • une déclaration de valeur de vos biens immobiliers, des pièces de collections ou tous d'autres biens importants;
  • vos avis de cotisation les plus récents;
  • la liste de vos dettes : hypothèque, emprunts, marges de crédit, soldes de cartes de crédit, etc.;
  • votre testament et vos procurations.

Posez des questions

Assurez-vous de bien comprendre en quoi consistent les produits financiers que votre conseiller vous propose. En cas de doute, demandez des précisions. Quand il s’agit de votre argent, toute question est bonne à poser. Si vous n’êtes pas d’accord avec une recommandation, ou si vous n’êtes pas entièrement satisfait du progrès de votre épargne ou de la gestion de votre compte, dites-le. C’est votre avenir financier qui est en jeu.

5. Passer votre plan financier en revue

Après avoir établi votre plan, vous devez en assurer le suivi avec votre conseiller pour vous assurer d’être toujours sur la bonne voie et rectifier le tir s’il y a lieu. Que ce soit en personne, par téléphone, par courriel ou sous la forme d’un relevé mensuel, il importe de maintenir une communication régulière. Nous recommandons une rencontre individuelle au moins une fois par an afin d’évaluer vos progrès et de discuter de tout changement dans vos besoins et vos objectifs financiers. La Liste de préparation de la rencontre peut vous aider à cerner les sujets que vous désirez aborder.

Chaque étape de la vie comporte son lot d’événements et de changements, dont nombreux sont prévisibles. Dans la plupart des cas, la rencontre de suivi annuelle peut servir à adapter votre plan en conséquence. La feuille de travail Évolution de la situation financière en fonction des étapes de la vie vous donne un aperçu des questions à aborder avec votre conseiller à chaque étape de la vie.

Vous n’êtes jamais à l’abri de changements brusques et imprévus susceptibles d’affecter votre mode de vie et vos besoins financiers. Informez votre conseiller si :

  • votre emploi, votre revenu ou votre situation fiscale changent;
  • votre situation familiale change : mariage, naissance, séparation, divorce, décès du conjoint;
  • vous recevez un héritage;
  • votre état de santé se détériore.

N’hésitez pas à contacter votre conseiller si vous craignez que la conjoncture financière, un brusque changement économique ou quoi que ce soit d’autre nuise à votre portefeuille. L’un des avantages de faire appel à un conseiller est de confier votre portefeuille à un spécialiste qui comprend et connait les marchés et l’économie. Il saura vous écouter et évaluer la situation de façon rationnelle. Un conseiller peut vous aider à prendre des décisions judicieuses en fonction de vos objectifs à long terme sans réagir émotivement à des manchettes alarmistes.

 


Le guide Faire appel à un conseiller

Le guide Faire appel à un conseiller




Le guide Faire appel à un conseiller renferme les ressources suivantes :

  • Liste des services offerts par un conseiller
  • Vérification des références : questions à poser
  • Évolution de la situation financière selon les étapes de la vie
  • Liste des besoins financiers
  • Liste de préparation de la rencontre
  • Questions à poser au conseiller
  • Liste des responsabilités

 


Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

318477-v2020417

Close Search