Annulation d’une carte de crédit et éléments à prendre en compte avant de procéder

L’annulation d’une carte de crédit peut être une excellente stratégie pour éviter d’augmenter votre niveau d’endettement. Il faut cependant prendre en considération certains éléments avant de découper votre carte.

Dans quelle mesure l’annulation d’une carte de crédit nuit-elle à votre cote de crédit?

Votre cote de crédit se fonde sur de nombreux facteurs, et l’annulation d’une carte de crédit peut avoir une incidence sur la plupart d’entre eux. Dans certains cas, la fermeture d’un compte de carte de crédit peut avoir une incidence positive sur votre crédit; toutefois, elle peut aussi lui nuire.

Utilisation du crédit

Tout d’abord, examinons votre ratio d’utilisation du crédit, ou le montant de crédit dont vous disposez par rapport au montant que vous utilisez réellement. Les prêteurs recommandent un ratio d’utilisation du crédit inférieur à 30 %, et certains prêteurs n’accordent aucun prêt si votre ratio est supérieur à 35 %.

En annulant une carte de crédit, vous réduisez le montant de crédit dont vous disposez. Cela peut accroître votre taux d’utilisation du crédit et, par conséquent, réduire votre cote de crédit.

Rehausser votre limite de crédit aura l’effet contraire, car votre cote pourrait monter à mesure que votre ratio d’utilisation du crédit augmente. Cela dit, l’utilisation du crédit n’est qu’un des facteurs pris en compte pour l’établissement de votre cote de crédit, alors n’augmentez pas la limite de votre carte de crédit pour augmenter votre cote.

Voici un exemple :

Supposons que vous avez deux cartes de crédit, chacune assortie d’une limite de 5 000 $. Le solde de l’une d’elles est actuellement de 2 500 $, et l’autre n’a aucun solde dû. Votre taux d’utilisation du crédit sera de 25 % (2 500/10 000 x 100 %).

Si vous décidez d’annuler la carte avec un solde nul, votre utilisation du crédit grimpera à 50 % (2 500/5 000 x 100 %).

La plupart des prêteurs préfèrent que votre taux d’utilisation du crédit soit inférieur à 30 % ou 35 %. En fermant un compte de carte de crédit, votre taux d’utilisation du crédit se retrouve dans une fourchette beaucoup plus élevée, ce qui peut nuire à votre cote de crédit.

Antécédents de crédit

Vos antécédents de crédit, c’est-à-dire la durée pendant laquelle vous détenez un produit de crédit, représentent environ 15 % de votre cote de crédit. Plus un compte est ouvert longtemps, plus son incidence est positive.

Si vous choisissez d’annuler votre plus ancien produit de crédit, qui est généralement votre première carte de crédit, votre cote pourrait baisser légèrement en raison de l’incidence de cette action sur vos antécédents de crédit. Cette diminution est souvent temporaire si le produit de crédit annulé est remplacé par d’autres que vous détenez depuis longtemps.

Nouveau produit de crédit par rapport aux anciens

L’annulation d’un produit de crédit que vous détenez depuis longtemps (comme votre carte de crédit la plus ancienne) peut entraîner une baisse de votre cote de crédit. Vous pourriez également constater une diminution de votre cote lorsque vous faites une demande pour obtenir un nouveau produit de crédit.

Si vous fermez un ancien compte de carte de crédit et que vous présentez une demande pour en ouvrir un autre immédiatement après, votre cote de crédit pourrait diminuer deux fois.

Pour cette raison, essayez d’éviter d’annuler une carte et d’en demander une nouvelle en peu de temps.

Historique des paiements

L’historique des paiements, qui diffère des antécédents de crédit, est l’élément qui a le plus d’incidence sur votre cote de crédit. Les créanciers veulent avoir l’assurance que vous êtes fiable quand vient le temps de rembourser vos prêts.

Plus vous effectuez vos paiements en temps opportun depuis longtemps, moins vous posez de risques pour les prêteurs. Vous pourrez ainsi emprunter plus d’argent à de meilleurs taux.

Par conséquent, le fait de ne pas effectuer les paiements minimums de votre carte de crédit aura une incidence plus négative sur votre cote que si vous remboursez le solde de votre carte et que vous fermez le compte. Il s’agit de l’une des situations où l’annulation de votre carte de crédit pourrait constituer la meilleure option.

Annulation d’une carte de crédit

Ne pas utiliser votre carte, la découper ou la laisser expirer n’équivaut pas à l’annuler. Pour annuler une carte de crédit, suivez ces cinq étapes :

  1. Remboursez le solde en entier. Avant d’annuler une carte de crédit, vous devez vous assurer que le solde est totalement remboursé. Le compte de carte de crédit ne peut pas être fermé si un solde y est associé. Si vous devez encore de l’argent, des intérêts continueront de s’accumuler sur ce solde jusqu’à ce qu’il soit payé en entier.
  2. Contactez l’émetteur de la carte de crédit. Une fois que vous avez remboursé le solde de la carte de crédit, communiquez avec l’émetteur de la carte pour l’informer que vous souhaitez l’annuler. Vous pouvez communiquer avec la société émettrice par téléphone ou par écrit. Les coordonnées de celle-ci figureront sur vos relevés de carte de crédit ou au verso de la carte.
  3. Demandez une confirmation écrite. Assurez-vous d’obtenir une confirmation écrite de l’émetteur de votre carte de crédit indiquant que votre carte a été annulée et que votre compte est fermé. Une fois la confirmation reçue, vous pouvez détruire la carte sans souci.
  4. Vérifiez votre relevé de carte de crédit.  Après l’annulation de votre carte de crédit, vous devriez recevoir de l’émetteur un dernier relevé indiquant un solde nul. Vérifiez bien ce relevé pour vous assurer qu’il n’y a pas d’erreurs.
  5. Surveillez votre dossier de crédit. Après avoir annulé votre carte, surveillez votre dossier de crédit. Il peut s’écouler jusqu’à 30 jours avant que le compte apparaisse comme étant fermé dans votre dossier de crédit. Il est toutefois important de vous assurer que la fermeture du compte apparaît dans votre dossier et qu’aucune activité frauduleuse n’y figure.

Pièges à éviter avant d’annuler une carte de crédit

Essayez d’éviter les pièges suivants avant d’annuler une carte de crédit. Cela vous aidera à protéger votre cote de crédit.

N’annulez pas vos plus anciens produits de crédit

L’annulation de votre plus ancien produit de crédit peut avoir une incidence négative sur votre cote de crédit. Selon votre situation, il est peut-être préférable de déclasser votre carte ou de ne l’utiliser qu’avec parcimonie tout au long de l’année.

N’annulez pas plusieurs produits de crédit en même temps

Chaque fois que vous annulez un produit de crédit (carte de crédit, prêt-auto, etc.), votre utilisation du crédit, et éventuellement votre cote de crédit, change. L’annulation de plusieurs produits de crédit en peu de temps peut aggraver cet effet négatif.

Évitez de fermer un compte de carte de crédit et d’en ouvrir un nouveau en peu de temps

Comme dans le cas de l’annulation de plusieurs sources de crédit à la fois, la fermeture d’un produit et l’ouverture immédiate d’un autre peuvent nuire à votre cote de crédit.

Lorsque vous soumettez une demande pour obtenir un produit de crédit, le prêteur enquête sur votre crédit. Comme ces enquêtes peuvent faire diminuer votre cote, il est préférable qu’il n’y en ait pas trop en peu de temps.

Conseils pour annuler une carte de crédit de façon intelligente

Voici quelques mesures à prendre avant et après l’annulation de toute carte de crédit.

Utilisez tous vos points et réclamez les récompenses qui vous sont dues

Lorsqu’une carte de crédit est annulée, vous n’avez plus accès aux points ou aux récompenses que vous aviez accumulés en l’utilisant. Avant d’appeler pour demander une annulation, planifiez d’utiliser tous vos points et primes afin de ne pas les perdre.

Attendez de recevoir toute remise due

Si vous avez une carte de crédit avec remise en argent, les sommes que vous accumulez ne sont souvent payées qu’une fois par année. Une fois la carte annulée, vous perdez toute remise gagnée.

Trouvez la date à laquelle vous obtenez votre remise, et annulez la carte une fois que vous avez reçu l’argent. Conseil : programmez un rappel dans votre téléphone pour ne pas oublier la date de la remise en argent. Vous pouvez annuler la carte dès que vous recevez les fonds.

Mettez à jour les paiements préautorisés

Assurez-vous d’annuler, de modifier ou de mettre à jour tout paiement préautorisé lié à la carte de crédit que vous souhaitez annuler. Négliger de le faire peut entraîner une augmentation des frais d’intérêt ou d’autres frais liés au non-paiement.

Remboursez votre solde en entier

Comme il a été mentionné précédemment, vous ne pourrez pas annuler une carte de crédit si elle a toujours un solde. Si vous voulez annuler une carte, planifiez de rembourser le solde, puis annulez-la.

Confirmation écrite de l’annulation de la carte de crédit

Après avoir fait une demande d’annulation d’une carte de crédit, vous devez avoir la certitude que la carte a bel et bien été annulée. La seule façon de vous en assurer consiste à obtenir une confirmation écrite de l’émetteur de la carte de crédit. Vous pouvez demander une telle confirmation en composant le numéro affiché au verso de votre carte de crédit.

Annuler ou ne pas annuler?

Parfois, l’annulation d’une carte de crédit n’est pas dans votre intérêt. Dans ce cas, vous pourriez envisager une carte de catégorie inférieure qui n’est pas assortie de frais annuels ou alors de rembourser le solde de la carte pour ensuite l’utiliser avec parcimonie tout au long de l’année. Le fait de l’utiliser de temps à autre et de rembourser le solde immédiatement peut avoir une incidence positive sur votre cote de crédit.

Dans certaines situations, toutefois, l’annulation de votre carte sera la meilleure décision ou une décision plus facile à prendre si votre cote de crédit ne vous préoccupe pas. De fait, à moins que vous n’ayez l’intention d’emprunter de l’argent à court terme, la légère baisse de votre cote due à la fermeture d’un compte pourrait ne pas avoir d’incidence à long terme sur votre dossier de crédit.

Cet article a été rédigé par Maria Smith de MapleMoney et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

530758-v2021414

Close Search