Aller au contenu

La hausse de l’inflation et son impact sur le bitcoin

Si vous suivez l’actualité, vous savez que l’inflation record fait les gros titres en ce moment. Chaque mois, en effet, les prix montent en flèche. Mais comment les cryptomonnaies y réagissent-elles? Certains investisseurs considèrent certaines cryptomonnaies comme une protection contre l’inflation, semblable à celle offerte par l’or. D’autres voient les cryptomonnaies comme des actifs à plus haut risque dont la volatilité des prix les rend peu attrayantes en période économique difficile. Nous tentons ici de répondre à certaines des questions les plus courantes concernant les cryptomonnaies et l’inflation.

Quel est l’impact de l’inflation sur le bitcoin?

Le bitcoin est la cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation boursière et sans doute la plus connue. Face à la montée de l’inflation, la Réserve fédérale américaine (la Fed) et d’autres grandes banques centrales pourraient être enclines à continuer de relever les taux d’intérêt ou à resserrer leur politique monétaire pour ralentir la hausse des prix, ce qui pourrait faire baisser le prix de bien des catégories d’actif, dont les cryptomonnaies.1

L’inflation touche-t-elle les cryptomonnaies?

Oui, les cryptomonnaies peuvent connaître une inflation. Les différentes cryptomonnaies ont leur propre politique monétaire et peuvent donc être assujetties à des taux d’inflation monétaire distincts. Une « cryptomonnaie stable » est un type de cryptomonnaie qui cherche à ancrer sa valeur à une monnaie fiduciaire; sa valeur est donc directement affectée par l’inflation monétaire de la monnaie fiduciaire à laquelle elle est ancrée.

Une cryptomonnaie est inflationniste lorsque son offre augmente au fil du temps. De nouveaux jetons peuvent être introduits dans le système par le biais des activités de minage et de jalonnement. À mesure que l’offre de jetons augmente, leur valeur unitaire diminue. Toutes choses égales par ailleurs, vous auriez donc à dépenser davantage de jetons pour faire un même achat.

Dans le cas d’une cryptomonnaie déflationniste, l’offre de jetons diminue dans le temps. La valeur de chaque jeton devrait donc augmenter tant que la demande demeure constante. Prenons l’exemple d’Ethereum. Son jeton natif, l’ether, reste une monnaie inflationniste. Toutefois, une mise à jour en 2021 a entraîné la destruction de certains ethers lorsque l’activité du réseau s’est intensifiée. Après la transition de l’Ethereum vers le consensus fondé sur la preuve d’enjeu, la cryptomonnaie devrait être non inflationniste, voire déflationniste, par la suite.

Le bitcoin est-il déflationniste ou inflationniste?

Le bitcoin est actuellement inflationniste. L’offre totale de bitcoins augmente à mesure qu’on en mine. Or le taux d’émission de nouveaux bitcoins est réduit de moitié tous les quatre ans. Par ailleurs, l’offre de bitcoins est plafonnée à 21 millions. Toutefois, selon l’algorithme actuel, ce seuil ne sera atteint qu’en 2140.

Le bitcoin est-il à l’abri de l’inflation?

Au cours de la dernière année, le bitcoin n’a pas vraiment servi de protection contre l’inflation, selon un rapport de la Bank of America.2 Depuis quelques mois, on note une corrélation grandissante entre le rendement du bitcoin et celui des indices boursiers généraux. Ainsi, lorsque les marchés s’effondrent, le prix du bitcoin a tendance à chuter à son tour. Par exemple, après l’annonce par la Fed d’un relèvement des taux d’intérêt début mai, la valeur du bitcoin a plongé comme celle des actions. Le bitcoin a été comparé à l’or, qui est généralement considéré comme une couverture contre l’inflation. Toutefois, la corrélation entre le bitcoin et l’or est presque nulle depuis juin, ce qui signifie que l’évolution du prix du bitcoin n’a pas suivi celle du cours de l’or.3

Quel est l’impact de l’inflation des monnaies fiduciaires sur les cryptomonnaies?

Un taux d’inflation élevé pour les monnaies fiduciaires pourrait inciter les gens à investir davantage dans les cryptomonnaies, car ils voient leurs dollars canadiens ou américains perdre de la valeur dans leur compte d’épargne au fil du temps. Par ailleurs, certaines cryptomonnaies comme le bitcoin ou l’ether peuvent afficher un taux d’inflation monétaire relativement faible. Contrairement aux monnaies fiduciaires, l’inflation monétaire du bitcoin est prédéterminée au moyen d’algorithmes. Le plafonnement du nombre de bitcoins limite également son offre de façon prévisible.

Qu’adviendra-t-il du bitcoin après le minage des 21 millions de jetons?

Selon l’algorithme actuel, aucun nouveau bitcoin ne sera créé par la suite. Les mineurs de bitcoins pourraient être incités à continuer miner des blocs puisqu’ils continueront de percevoir des frais de transaction.

Qu’adviendra-t-il de la valeur du bitcoin en période de récession?

Le prix du bitcoin a d’abord reculé modérément pendant le repli du marché boursier imputable à la COVID-19 entre février et avril 2020. Toutefois, à compter d’octobre cette année-là, il a commencé à monter en flèche pour atteindre un sommet historique.4 Les investisseurs ont commencé à prendre au sérieux la plus grande cryptomonnaie en termes de capitalisation boursière.

Cependant, si les analystes ont raison et que l’économie américaine est vouée à retomber en récession dès l’an prochain, le marché des cryptomonnaies pourrait alors connaître une issue très différente. En effet, selon certains analystes, la forte corrélation récente entre le bitcoin et les actions américaines fera en sorte que le rendement de la cryptomonnaie la plus importante dépendra sans doute de l’évolution des marchés en général.5

Conclusion

Le bitcoin et d’autres cryptomonnaies ont été présentés comme une protection, voire un rempart, contre l’inflation. Toutefois, depuis quelques années, le bitcoin commence à évoluer de concert avec d’autres grandes catégories d’actif, comme les actions. Lorsque les banques centrales et les gouvernements prennent des mesures pour lutter contre l’inflation, la plupart des actifs sont mis à mal et peuvent perdre de leur valeur. De nombreuses cryptomonnaies ne font pas exception à la règle depuis quelque temps. Cela dit, certaines cryptomonnaies (dont le bitcoin) présentent des caractéristiques, notamment leur rareté, leur facilité de transfert et leur protection contre l’influence directe des gouvernements, qui devraient les tenir davantage à l’abri de l’inflation à long terme. Les cryptomonnaies peuvent apporter une diversification à votre portefeuille de placements, mais il est important d’éviter de détenir une trop grande part d’une catégorie d’actifs donnée.




Content is loading, please wait