Aller au contenu

Devrais-je investir dans les actions?

Vous avez sûrement déjà entendu dire qu’un niveau de risque plus élevé peut procurer un rendement plus élevé. Pourtant, bien des investisseurs hésitent à placer leur argent dans les actions, qui sont une composante des fonds communs de placement à gestion active, car ils craignent la volatilité potentielle des marchés boursiers.

En effet, à court terme, la valeur des actions peut fluctuer de façon importante. Par contre, si l’on examine les données historiques, plus les placements dans les fonds communs de placement sont conservés longtemps, plus leur volatilité tend à diminuer, et ce, sans compromettre leur potentiel de croissance. Quant à eux, les placements à revenu fixe tels que les certificats de placement garanti (CPG) et les obligations peuvent générer des rendements constants, mais leur potentiel de croissance est habituellement limité.

S’il est important d’être conscient du risque, il peut également être désavantageux d’être trop prudent. À eux seuls, ces placements « sûrs » pourraient ne pas être suffisants pour générer la croissance désirée, surtout lorsque l’on considère l’inflation. La majorité des CPG sont également immobilisés pendant une certaine période, qui peut varier entre trois mois et cinq ans. Cela signifie qu’ils ne peuvent être encaissés avant leur date d’échéance, sous peine d’une pénalité.

La diversification est la solution idéale pour atteindre l’équilibre entre le risque et le rendement. Les fonds à gestion active peuvent investir à la fois dans les actions et les titres à revenu fixe.

Voici une comparaison entre les fonds à gestion active et les CPG :

Fonds à gestion active Caractéristiques CPG
Élevé Taux de rendement Faible
Élevé Niveau de risque Faible
Élevés Frais Faibles
Élevée Diversification des placements Faible
Courte Période d’immobilisation du placement Longue

 

En savoir plus sur la diversification de votre portefeuille

 

Quels sont les avantages des actions?

En investissant au moins une partie de votre argent dans les actions, vous augmentez vos chances d’atteindre vos objectifs d’épargne. Aussi, plus vous avez de temps devant vous, moins la volatilité devrait être une préoccupation.

Comparons différents placements au cours des 40 dernières années. Le graphique ci-dessous illustre la volatilité de différentes catégories d'actifs. La première section traite des placements effectués sur un an et montre que les actions sont assorties d’une volatilité plus élevée à court terme. Par contre, lorsqu’on regarde les placements sur 20 ans, on constate que la volatilité des actions diminue et commence à ressembler à celle des obligations.

Autrement dit, le temps peut réduire la volatilité des actions

Voici une comparaison des rendements les plus élevés et les plus faibles pour différentes périodes de placement de décembre 1980 à décembre 2021. Par exemple, les résultats d’une période de placement d’un an sont basés sur 481 périodes d’un an échantillonnées ainsi : décembre 1980 à décembre 1981, jusqu’à décembre 2020 à décembre 2021.

Graphique à barres comparant les rendements les plus élevés et les plus faibles pour différentes périodes de placement de décembre 1980 à décembre 2021. Par exemple, les résultats d’une période de placement d’un an sont basés sur 481 périodes d’un an échantillonnées ainsi : déc. 1980 à déc. 1981... déc. 2020 à déc. 2021.

Sources : Refinitiv. Indices utilisés : actions canadiennes – indice composé S&P/TSX; actions américaines – indice S&P 500; actions mondiales – indice MSCI Monde; obligations canadiennes – indice des obligations universelles FTSE Canada. Selon les rendements totaux mensuels (en $ CA), sauf pour l’indice S&P 500. Le rendement passé n’est pas une garantie des résultats futurs. Les rendements des indices indiqués sont calculés d’après les rendements totaux mensuels en dollars canadiens (réinvestissement des dividendes inclus) de décembre 1980 à décembre 2021. Les périodes de trois, cinq, dix et vingt ans rendent compte du rendement annualisé. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements sont exprimés en $ CA et tiennent compte du réinvestissement des dividendes. Au 31 décembre 2021.

 

Analysez la volatilité de votre portefeuille avec nos outils

 

Tenir compte des effets de l’inflation sur vos placements

Il importe de tenir compte de l’inflation lors de l’établissement de vos objectifs de placement. Au Canada, le taux d’inflation est d’environ 2 %1 par année, ce qui signifie qu’un montant de 1 000 $ aujourd’hui vaudra à peu près 980 $ l’année prochaine. Même si vous conservez 1 000 $ dans votre compte d’épargne, le prix des biens et le coût de la vie auront augmenté pendant cette période. Cela signifie que l’année prochaine, vos 1 000 $ vous permettront d'acheter la même quantité de biens que si vous aviez 980 $ aujourd’hui. 

Il peut être risqué de compter sur un faible taux d’inflation lorsque vous effectuez des placements, car le futur est incertain. De plus, même un taux d’inflation peu élevé peut amoindrir vos économies.

Le risque d’inflation est l’une des raisons pour lesquelles les soi-disant placements « sûrs », tels que les CPG, peuvent ne pas être aussi sûrs qu’on le croit. Comme leur taux de rendement est souvent bas, à eux seuls, ils peuvent ne pas générer une plus-value suffisante pour vous permettre d’atteindre vos objectifs si l’on tient compte de l’accroissement du coût de la vie. Songez à diversifier votre portefeuille en y ajoutant des actions pour contrer l’effet de l’inflation et bénéficier d’un potentiel de croissance supérieur. 

Examinons maintenant l’effet de l’inflation sur votre pouvoir d'achat à plus long terme. Le tableau ci-dessous montre les effets de l’inflation sur un placement de 10 000 $. Malgré un taux relativement faible de 2 %, cette somme correspond à un pouvoir d’achat de seulement 6 729 $ après 20 ans.

Diminution du pouvoir d'achat
Tableau illustrant les effets de l’inflation sur un placement de 10 000 $. Malgré un taux relativement faible de 2 %, cette somme correspond à un pouvoir d’achat de seulement 6 729 $ après 20 ans.

Source : Fidelity Investments Canada s.r.i.

1 Banque du Canada. Inflationhttps://www.banqueducanada.ca/grandes-fonctions/politique-monetaire/inflation/

Content is loading, please wait