Vous touchez un paiement forfaitaire? Voici les éléments à considérer d’abord

En ce qui concerne les régimes de retraite d’entreprises, les employés préfèrent les régimes à prestations déterminées. Mais à la retraite, ou lorsque vous décidez de quitter le régime, vous avez une décision à prendre. Devriez-vous conserver votre argent dans le régime et recevoir des versements futurs? Ou devriez-vous récupérer votre argent sous forme de paiement forfaitaire et l’investir vous-même?

Qu’est-ce qu’un paiement forfaitaire de régime de retraite?

Un paiement forfaitaire de régime de retraite, qu’on appelle aussi « valeur actualisée » ou simplement « paiement », est la valeur future d’un régime à prestations déterminées exprimée en dollars d’aujourd’hui. C’est une estimation du montant d’argent dont vous aurez besoin aujourd’hui pour assurer un revenu à vie.

Quand est-il logique d’opter pour un paiement forfaitaire?

  • Héritage – Si vous gardez votre argent dans un régime de retraite à prestations déterminées et que vous décédez, il peut y avoir ou non une prestation de survivant pour votre époux ou conjoint de fait. Mais si vous retirez un paiement forfaitaire, vous avez plus de souplesse pour laisser un héritage à la personne de votre choix.
  • Espérance de vie réduite – Si votre espérance de vie est réduite, vous pourriez tirer le maximum de votre régime en optant pour la valeur actualisée. Vous avez la garantie d’un montant précis pour votre retraite, quelle que soit votre durée de vie.
  • Contrôle de vos placements – Lorsque vous optez pour le paiement forfaitaire, vous avez le contrôle de ce capital. Vous pouvez choisir comment l’investir ou le dépenser.
  • C’est plus sûr si l’avenir de l’entreprise est menacé – Ce n’est pas une préoccupation importante pour la plupart des gens, car à l’heure actuelle, 71 % des régimes à prestations déterminées sont dans le secteur public. Mais si vous êtes un employé du secteur privé, il vaut la peine d’y réfléchir, car si l’entreprise venait à faire faillite, cela pourrait avoir une incidence sur vos revenus futurs.

Quand n’est-il pas logique d’opter pour un paiement forfaitaire?

  • Que se passe-t-il si les choses ne se déroulent pas comme prévu? Vous voulez opter pour un montant forfaitaire parce que vous pensez être en mesure d’investir mieux qu’un gestionnaire de fonds de pension? Que se passera-t-il si les choses ne se déroulent pas comme prévu? Vous pourriez vous retrouver avec un déficit financier à la retraite.
  • Comportement financier – Si vous avez tendance à prendre des risques ou si vous êtes dépensier, vos placements pourraient s’avérer insuffisants au moment où vous en aurez besoin.
  • Moins de certitude – Le fait de garder vos liquidités dans un régime de retraite à prestations déterminées vous garantit un revenu stable à vie. Lorsque vous transférez votre pension au moyen d’un paiement forfaitaire, le revenu éventuel n’est pas sûr.
  • Perte de prestations secondaires – Certains régimes à prestations déterminées comprennent des prestations d’assurance maladie et d’assurance vie. Si vous optez pour un paiement forfaitaire, vous risquez de ne plus être admissible à ces avantages offerts par l’employeur. Vous devrez alors vous acquitter vous-même des coûts.

Répercussions fiscales

Comme toute question financière, il y a des répercussions fiscales à prendre en compte quand vient le temps de choisir de toucher ou non pour la valeur actualisée de votre pension.

Si vous optez pour un paiement forfaitaire, une partie du montant sera versée dans un CRI (compte de retraite immobilisé), et le reste sera disponible en espèces. Les gouvernements fédéral et provinciaux légifèrent sur le montant disponible en espèces et sur le montant immobilisé.

La portion disponible en espèces immédiatement entraîne des impôts à payer à votre taux marginal d’imposition. S’il vous reste des droits de cotisation à un REER, vous pouvez transférer l’argent dans votre REER pour réduire les impôts à payer.

Lorsque vous retirez votre argent du CRI ou du REER, le retrait est imposé à votre taux marginal d’imposition.

Avec un régime à prestations déterminées, vous pouvez fractionner votre revenu dès le début des prestations de retraite. Mais avec un CRI ou un REER, le fractionnement du revenu entre époux ou conjoints de fait ne peut commencer qu’à l’âge de 65 ans.

Questions pour guider votre décision

  • Quelle est la date de début de votre pension, quel est son montant et celui-ci est-il indexé (offre-t-il une protection contre l’inflation)?
  • Si vous transférez votre pension :
    • Quel montant serait transféré dans un CRI?
    • Quel montant serait imposable?
    • Pouvez-vous répartir l’argent sur deux ans pour réduire le fardeau fiscal annuel?
    • Combien de droits de cotisation à un REER avez-vous? 
  • Quelle est votre espérance de vie prévue?
  • Quelles autres sources de revenu de retraite avez-vous?
  • Voulez-vous laisser un héritage?
  • Quels sont les autres avantages du régime de l’employeur?
  • Quel taux de rendement devez-vous obtenir sur la valeur actualisée de votre pension pour qu’elle corresponde au montant de votre revenu de pension futur?
  • Les paiements de pension futurs changeront-ils avec les paiements du Régime de pensions du Canada? Avec ceux de la Sécurité de la vieillesse (SV)?

C’est compliqué

Comme vous pouvez le constater, la décision de toucher ou non pour un paiement forfaitaire est compliquée. La meilleure façon de procéder varie selon votre situation financière.

Il est important de prendre la bonne décision, car vous ne pourrez pas revenir en arrière.

Pour cette raison, si vous avez un régime à prestations déterminées et que vous envisagez de toucher un paiement forfaitaire, il pourrait valoir la peine de consulter un professionnel.

Cet article a été rédigé par Maria Smith de MapleMoney et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez envoyer toutes vos questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

473606-v2021126

Close Search