Les finances personnelles pour les jeunes adultes : actions et obligations

Prêt à apprendre les rudiments et à commencer à investir? Vous aimeriez connaître la différence entre une action et une obligation?

Vous avez probablement déjà entendu parler des actions et des obligations. Ce sont deux composantes essentielles de la plupart des portefeuilles de placements et elles sont souvent mentionnées du même souffle. Les actions et les obligations sont deux types de placements qui peuvent vous aider à faire fructifier votre argent; cela dit, leur fonctionnement et leur rendement peuvent différer grandement.

Qu’est-ce qu’une action exactement?

Une action est une unité qui représente une participation dans une entreprise. Lorsque vous achetez une action, vous possédez une petite partie de l’entreprise qui l’émet. Les actions sont aussi communément appelées des titres.

Les entreprises émettent des actions afin d’amasser des capitaux pour diverses raisons : faire croître l’entreprise, rembourser une dette, financer de nouveaux produits ou gammes de produits, étendre leurs activités ou pénétrer de nouveaux marchés ou de nouvelles régions.

La plupart des investisseurs possèdent ce qu’on appelle des actions ordinaires, ce qui leur permet de participer à la croissance et à la rentabilité d’une entreprise. Cependant, le fait de posséder des actions ne signifie pas que vous êtes propriétaire de l’entreprise, mais plutôt que vous détenez des actions émises par l’entreprise.

La possession d’actions ordinaires vous donne le droit de voter aux assemblées d’actionnaires, de recevoir des dividendes et de vendre vos actions.

Pourquoi acheter des actions?

La plupart des gens achètent des actions pour avoir la possibilité de créer de la richesse, que ce soit par l’appréciation du capital ou le versement de dividendes. On peut aussi investir dans des actions afin d’exercer une influence sur l’entreprise par l’entremise de droits de vote.

Les types d’actions

Il existe de nombreux types d’actions et ces dernières sont souvent regroupées en fonction de leurs caractéristiques.

Actions de société en croissance. Ce sont des entreprises qui connaissent généralement une croissance plus rapide que celle du marché. Les sociétés en croissance versent rarement des dividendes, et les investisseurs achètent ces actions pour leur potentiel de croissance.

Actions à fort rendement. Il s’agit d’entreprises qui versent des dividendes constants et qui, par conséquent, fournissent une source fiable de revenus. Une entreprise de services publics bien établie en est un exemple possible.

Actions de valeur. Il s’agit d’entreprises sous-évaluées qui ont peut-être perdu leur attrait ou qui ont été négligées par le marché. Les investisseurs achètent des actions de valeur croyant que leur cours rebondira.

Il est également possible de catégoriser les actions par capitalisation boursière, emplacement géographique et droits accordés au détenteur des actions.

Les actions peuvent perdre de la valeur

Le cours des actions fluctue tout au long de la journée. Bien que la plupart des investisseurs possèdent des actions parce qu’ils croient que la valeur de celles-ci augmentera, ce n’est pas le cas de toutes les actions. Il est possible que les investisseurs en actions perdent la totalité ou une partie de leur investissement si une entreprise perd de la valeur ou met la clé sous la porte.

Le prix d’une action peut être influencé par des facteurs propres à l’entreprise, comme un produit défectueux ou une mauvaise gestion, ou par des circonstances sur lesquelles l’entreprise n’a aucun contrôle, comme des événements géopolitiques, économiques ou commerciaux.

Qu’est-ce qu’une obligation?

Les obligations sont des titres de créance émis par les gouvernements et les sociétés afin de recueillir des fonds. Lorsque vous achetez une obligation, vous prêtez essentiellement de l’argent à l’émetteur. En retour, vous recevrez des intérêts sur le prêt pour une période déterminée, soit un taux d’intérêt nominal, et à la fin de cette période, vous recevrez le plein montant que vous aviez initialement payé pour l’obligation.

Pourquoi investir dans des obligations?

Les gens investissent généralement dans des obligations pour générer des revenus et aider à compenser la volatilité découlant de la possession d’actions.

Si vous achetez une obligation, vous pouvez tout simplement percevoir les intérêts jusqu’à ce que l’obligation arrive à échéance, c’est-à-dire la date à laquelle l’émetteur a accepté de rembourser la valeur nominale de l’obligation. Vous pouvez aussi acheter et vendre des obligations sur le marché secondaire. Après l’émission d’une obligation, le taux d’intérêt nominal restera le même, mais le prix fluctuera.

Types d’obligations

Obligations d’État. Les obligations d’État sont considérées comme l’un des types de placements les plus sûrs. Par conséquent, les taux d’intérêt offerts sur les obligations d’État sont généralement faibles.

Obligations de société. Les entreprises émettront des obligations de société lorsqu’elles auront besoin de recueillir des fonds. Par exemple, une entreprise peut émettre une obligation si elle souhaite construire une nouvelle usine.

Les obligations de société à haut rendement offriront des taux d’intérêt plus élevés en échange d’un niveau de risque accru. A contrario, les obligations de qualité sont généralement moins risquées et offrent des taux d’intérêt plus faibles.

Obligations municipales. Les obligations municipales sont émises par les États, les villes, les comtés et d’autres entités non fédérales pour financer des projets d’État ou de ville comme la construction d’écoles ou d’autoroutes.

Les intérêts sur les obligations municipales sont généralement exonérés des taxes fédérales, étatiques et locales si les obligations sont émises par l’État ou la ville où vous vivez.

Avantages et inconvénients des placements obligataires

L’ajout d’obligations à votre portefeuille de placements peut vous aider à diversifier vos actifs et à réduire votre risque global. Malheureusement, cela signifie souvent que vous obtiendrez un taux de rendement plus faible.

Les obligations font également l’objet d’un risque de défaut de paiement, c’est-à-dire le risque qu’un émetteur ne soit pas en mesure de payer les intérêts et de rembourser le capital. La qualité du crédit est une mesure de la solvabilité ou de la probabilité de défaut d’un émetteur.

En outre, vous pourriez aussi avoir de la difficulté à vendre une obligation, surtout si les taux d’intérêt augmentent. L’inflation peut également réduire votre pouvoir d’achat, ce qui diminue les revenus fixes versés par vos obligations au fil du temps.

De plus, le cours des obligations baisse souvent lorsque les taux d’intérêt augmentent, et il en va de même pour le taux d’intérêt nominal des nouvelles obligations. Comme le taux d’intérêt nominal plus élevé des nouvelles obligations est plus attrayant, la valeur de revente des obligations plus anciennes offrant des taux d’intérêt inférieurs est diminuée.

Cet article a été rédigé par Halsey Schreier de Forbes et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

424016-v20201027

Close Search