Comment enseigner à votre enfant à dépenser de façon responsable

Pour les enfants, l’argent pousse vraiment dans les arbres. Si vous connaissez les notions de base en psychologie, vous avez certainement lu sur la phase de la pensée magique d’un enfant, sa progression vers la pensée opérationnelle concrète et sa propension à l’égocentrisme jusqu’à l’âge de sept ou huit ans.

Si vous voulez en savoir plus sur les différences entre la manière dont pensent les enfants et celle des adultes, vous pouvez lire les recherches de Jean Piaget sur le développement de l’enfant. Ses travaux ayant contribué à la psychologie du développement sont utilisés par les annonceurs et les spécialistes du marketing, les pédiatres, les psychologues, les enseignants et même les parents.

Voici quelques notions de base qui vous aideront à enseigner efficacement à votre enfant comment dépenser de façon responsable.

Les enfants pensent vraiment que l’argent pousse dans les arbres

Ils croient au père Noël, aux monstres sous le lit et à l’invincibilité de Superman et de Barbie. La ligne entre l’imaginaire et la réalité est floue, au mieux, pour la plupart des jeunes enfants. La pensée magique est un mode de vie pour les enfants et, par conséquent, essayer de leur enseigner des compétences concrètes et rationnelles comme la gestion de l’argent et l’investissement peut être un véritable défi. Bon nombre de concepts des finances personnelles que vous voulez qu’ils apprennent sont hors de leur portée, à moins que vous n’adaptiez les leçons à leur monde où existe la pensée magique.

Jouez avec les concepts de dépenses et d’épargne. Rendez l’exercice amusant. Vous devrez offrir des récompenses extrinsèques aux jeunes enfants pour les motiver à dépenser et à épargner de façon responsable. Cela signifie que vous devrez leur promettre des biscuits et des sorties au parc ou passer du temps avec eux à faire une activité qu’ils aiment plutôt que de vous attendre à ce qu’ils dépensent judicieusement pour ressentir l’autosatisfaction d’un travail bien fait.

Entrez dans le monde de votre enfant en pensant comme lui et en lui expliquant les dépenses et l’épargne avec des termes qu’il comprend

Discutez d’argent avec votre enfant et notez les mots qu’il utilise lorsqu’il parle de dépenses et d’épargne. Lorsque vient le temps d’enseigner une leçon sur l’argent à votre enfant, utilisez ses propres mots et expressions au sujet de l’argent pour que vos concepts trouvent écho en lui. L’utilisation de leurs mots contribue à ce que votre message interpelle vos enfants, et ils comprennent que vous les écoutez lorsqu’ils parlent.

Comprendre l’incapacité de votre enfant de penser aux autres

Jusqu’à l’âge de sept ou huit ans, les enfants sont pour la plupart incapables d’adopter le point de vue d’une autre personne. Le monde tourne autour d’eux et tout ce qui ne sert pas leurs fins n’a aucune importance.

Ne faites pas des finances personnelles un sujet inexploré dans la vie de votre enfant. Adaptez vos leçons sur l’argent en fonction du niveau de développement de votre enfant. S’il en est encore à la phase égocentrique de son développement, il peut être difficile de lui apprendre à donner. Vous devrez peut-être lui offrir de petites récompenses pour le motiver à donner de son temps et de son argent au cours de cette phase. Plus tard, les enfants développent un sentiment de motivation intrinsèque, c’est-à-dire qu’ils sont motivés par les sentiments positifs ressentis lorsqu’ils donnent aux autres plutôt que par des récompenses directes.

Maintenant que vous savez comment enseigner aux enfants, voici cinq leçons à leur enseigner.

1. Perdre de l’argent fait partie de la vie.

Tout le monde perd de l’argent, peut-être les enfants plus souvent que les adultes, mais des pertes financières surviennent tôt ou tard. Un billet de vingt dollars peut tomber de la poche de votre enfant au centre commercial. Il pourrait égarer une enveloppe de collecte de fonds de l’école ou encore se faire voler l’argent de son repas.

La façon dont vous réagissez à la situation influera sur la façon dont votre enfant perçoit l’argent pour le reste de sa vie. Si votre enfant a agi de façon irresponsable et a contribué à la perte, il est important de l’aider à assumer la responsabilité de ses actes. Toutefois, vous devriez parler à votre enfant et lui expliquer que les erreurs font partie du processus d’apprentissage et trouver des idées pour aider à prévenir les pertes à l’avenir. Habituellement, il n’est pas nécessaire de lui infliger une punition pour une perte d’argent, mais l’enfant peut se voir confier des responsabilités supplémentaires pour l’aider à récupérer les fonds perdus. Les tâches supplémentaires, les emplois après l’école et les services communautaires peuvent tous constituer des options valables pour aider votre enfant à assumer la responsabilité de la perte.

2. Il n’est pas nécessaire de garder tout l’argent que l’on reçoit.

L’une des meilleures façons de favoriser une attitude saine à envers l’argent est d’encourager votre enfant à donner aux autres. Que vous mettiez en place un système structuré, comme la dîme, ou que vous trouviez un moyen particulier de donner à d’autres dans le besoin lorsque l’occasion se présente, il est important d’enseigner à donner tôt dans la vie de votre enfant.

3. Il faut s’attendre à effectuer des dépenses.

Surtout lorsque les enfants commencent à prendre conscience de l’argent, on peut s’attendre à une longue liste de besoins et de désirs. Aidez votre enfant à réduire sa liste d’achats pour y inclure des articles qui enrichiront sa vie. Vous pouvez réserver un très petit fonds pour de petits jouets et des produits non durables (comme des bonbons, des autocollants et des fournitures d’art), mais la plus grande partie des dépenses de votre enfant devrait être consacrée à des articles de meilleure qualité qui seront utilisés et appréciés pendant une longue période.

4. L’épargne est essentielle

Vous devez insister sur le fait que l’épargne n’est pas une option, mais qu’elle est essentielle, même si votre enfant décide d’économiser seulement un dollar par mois. Votre enfant n’a pas besoin d’épargner une grande partie de son argent, mais il devrait en épargner une partie provenant de chaque source monétaire. Les cadeaux d’anniversaire et de Noël en argent ou les allocations devraient être examinés et une partie devrait être consacrée à l’épargne.

5. L’objectif est de bien gérer l’argent.

Lorsqu’il apprend les finances personnelles, votre enfant peut se laisser emporter par l’enthousiasme suscité par l’épargne, les dépenses et l’investissement, mais votre travail en tant que parent consiste à l’aider à rester concentré sur l’objectif principal : bien gérer son argent. Même en période de contre-performance des placements, une gestion judicieuse de l’argent est un processus gratifiant pour les enfants lorsqu’un parent les encourage.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à épargner pour les études, à investir en prévision de dépenses futures et à apprendre à dépenser de façon responsable. L’argent gagné et épargné peu à peu favorise une attitude saine et responsable pour la vie.

Cet article a été rédigé par Jamie Simmerman de MoneyNing et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez envoyer toutes vos questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

455734-v20201223

Close Search