Quatre étapes importantes pour commencer à investir une fois vos dettes maîtrisées

Si le remboursement de vos dettes est sous contrôle et que vous réfléchissez à ce que vous allez faire de l’argent que vous avez économisé, il est temps de donner la priorité aux placements.

Planifier tout en continuant de payer les dépenses courantes n’est pas une tâche facile, mais le secret de la réussite financière se trouve dans l’équilibre : un mélange judicieux d’épargne, de gestion des dettes et de placement.

Les placements en actions et en obligations produisent habituellement de meilleurs rendements que les liquidités sur une longue période. L’argent qui dort dans un compte d’épargne ne rapporte à peu près rien et perd même peu à peu son pouvoir d’achat en raison de l’inflation. Bien qu’il soit important de mettre de l’argent de côté pour les mauvais jours, il est tout aussi important de commencer à accumuler un patrimoine pour réaliser ses objectifs financiers à court et à long terme.

Pour y parvenir, les épargnants avisés doivent passer à l’étape suivante, en recherchant un placement pouvant générer un rendement solide sur les sommes qu’ils ont réussi à mettre de côté. Lorsque ce placement produit un rendement, celui-ci peut être réinvesti et produire un rendement à son tour. Cet effet de capitalisation peut permettre aux investisseurs d’accumuler un portefeuille de plus en plus important avec le temps, sans avoir à réunir une somme importante dès le départ.

Quatre façons de commencer à bâtir un patrimoine

Voici quelques-unes des grandes priorités à considérer pour devenir un investisseur avisé.

  1. Établir un plan d’épargne Une fois que vous avez repris le contrôle sur vos dettes, déterminez à combien s’élèvent vos revenus et vos dépenses chaque mois. Tenez compte du loyer ou des paiements hypothécaires, ainsi que des versements réguliers sur votre prêt étudiant, votre prêt-auto et vos cartes de crédit. Après avoir déterminé vos dépenses mensuelles, vous pouvez savoir combien il vous reste pour investir.
  2. Évaluer le montant à investir Une fois que vous savez combien il vous reste à la fin du mois, envisagez de faire fructifier cet argent dans un compte de placement fiscalement avantageux, comme un CELI ou un REER, en y cotisant à la fin de chaque mois. Les montants pourront varier à l’occasion, mais au moins vous aurez une idée générale de la somme que vous pouvez vous permettre d’investir dans des fonds communs de placement ou des fonds négociés en bourse, par exemple.
  3. Automatiser le tout Après avoir clarifié votre situation, vous pouvez automatiser le processus au moyen de placements mensuels ou bimensuels récurrents, du montant de votre choix. En choisissant un moment précis pour cotiser, vous évitez de jouer aux devinettes sur le meilleur moment pour investir et vous vous « payez en premier », un principe clé de toute stratégie d’accumulation d’un patrimoine.
  4. Cotiser à un régime de retraite L’une des meilleures façons d’investir automatiquement est de participer au régime de retraite fiscalement avantageux de votre employeur. Souvent, vous pouvez épargner une partie de votre salaire et votre employeur vous verse une cotisation complémentaire, jusqu’à concurrence d’un certain pourcentage. Il s’agit essentiellement d’argent donné, et c’est tout un avantage si vous y avez droit.

Garder le contrôle sur votre argent

C’est simple. Plus vous commencez à investir tôt, plus il y a de chances que vous réussissiez à atteindre vos objectifs financiers. Rappelez-vous, une étape importante consiste à épargner et à effectuer des cotisations régulières, puis à réinvestir les revenus pour profiter de l’effet de la capitalisation.

La bonne nouvelle : le temps joue en votre faveur, alors n’attendez plus!

 

Voici d’autres conseils pour vous aider à commencer :

Cinq conseils pour éliminer vos dettes et mieux gérer votre argent
CELI ou REER : le choix est plus simple que vous pourriez le penser
La différence entre épargner et investir

Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

431319-v20201110

Close Search