Comment établir un budget? Voici un guide complet.

Comment établir un budget? Voici un guide complet.

Établir un budget peut être l’une des mesures financières les plus fondamentales. Un budget est un plan financier visant à orienter vos dépenses, votre épargne et le remboursement de vos dettes. Mais vous n’avez pas à vous sentir dépassé par l’élaboration d’un plan de gestion financière. Voici comment établir un budget en cinq étapes simples et ce que vous pouvez faire avant et après la création d’un plan financier pour en assurer le succès.

L’importance du budget

Établir un budget peut vous aider à gérer votre argent et à vous sentir maître de vos finances. Il ne s’agit pas de se priver, mais de donner un but à chaque dollar et de vivre selon ses moyens, en développant un sentiment de liberté par rapport à son argent.

Un plan bien pensé peut vous aider à orienter vos dépenses et à faire le suivi de votre revenu, de vos dépenses, de vos dettes et de votre épargne.

L’établissement d’un budget peut aussi vous aider à surmonter les difficultés financières et le manque d’argent avant votre prochaine paie.

En incluant un fonds d’amortissement, vous pouvez mieux planifier vos achats majeurs et éviter de vous endetter.

Connaître vos dépenses peut aussi vous aider à réduire vos coûts. Il a été démontré que le simple fait d’établir un budget se traduit par une diminution des dépenses.

Avant de faire un plan budgétaire personnel

L’établissement d’un budget peut être l’une des mesures financières les plus importantes que vous prendrez. Et c’est un premier pas optimal. Mais il y a certaines choses que vous pouvez faire d’abord pour vous préparer. Examinons ce que vous devez savoir avant de créer un plan budgétaire.

Déterminez vos objectifs

Avoir des objectifs clairs à court et à long terme peut vous aider à les planifier financièrement. Si quelque chose est important pour vous, assurez-vous que c’est une priorité dans votre plan de dépenses.

Avant de préparer un budget, prenez le temps d’établir vos objectifs à court et à long terme. Si vous avez un partenaire, ce peut être un excellent exercice à faire ensemble. Les objectifs que vous fixez peuvent aider à façonner votre budget futur.

Voici quelques exemples d’objectifs financiers auxquels vous pouvez réfléchir :

Objectifs à court terme : épargner pour une mise de fonds sur une maison, épargner pour des vacances, rembourser des dettes, acheter une nouvelle voiture.

Objectifs à long terme : retraite, remboursement de l’hypothèque, épargne en vue des études au collège ou à l’université.

Faites le suivi de vos dépenses et de vos frais mensuels

Si vous voulez que votre budget soit fructueux, c’est une bonne idée de commencer avec des chiffres réalistes et pas seulement des montants approximatifs ou des estimations. Pour obtenir des chiffres exacts, faites le suivi de vos dépenses pendant quelques mois avant d’établir votre budget.

Vous pouvez faire le suivi de vos dépenses en conservant tous vos reçus ou en consultant vos relevés de carte de crédit et de compte bancaire si vous dépensez avec une carte de crédit ou de débit.

Il est recommandé de suivre vos dépenses pendant quelques mois étant donné que certains frais ne reviennent pas nécessairement chaque mois. Les coûts peuvent varier, alors le suivi sur une période de quelques mois vous aidera à obtenir une moyenne plus exacte.

Compilez vos documents

Une fois que vous avez fait le suivi de vos dépenses, gardez tous ces renseignements à portée de main au moment d’établir votre budget. Vous voudrez également avoir une trace de votre revenu (les talons de paie peuvent être utiles à cet égard).

Comme certaines dépenses ne se produisent qu’une fois par année (taxes foncières, assurance vie et cotisations annuelles, par exemple), préparez aussi un calendrier pour cette étape. Passez en revue chaque mois et prenez note du moment où les dépenses majeures ou annuelles arrivent à échéance. Ces renseignements seront utiles plus tard au moment de créer votre plan financier mensuel.

Déterminez pourquoi vous voulez établir un budget

Avant de commencer, prenez le temps de réfléchir aux raisons pour lesquelles vous voulez établir un budget. Avoir une bonne raison de faire quelque chose peut être très motivant. Cette motivation peut vous aider à respecter votre budget lorsque les temps sont durs. Lorsqu’il est question d’argent, il y a de bonnes chances que les temps deviennent durs à un moment ou à un autre.

Voici quelques raisons pour lesquelles les gens établissent un budget :

  • Rembourser leurs dettes plus rapidement
  • Épargner pour un achat important
  • Prendre le contrôle de leurs finances
  • Ne pas se demander chaque mois où est allé leur argent
  • Atteindre leurs objectifs financiers
  • Être sur la même longueur d’onde que leur partenaire

Établir un budget

La préparation d’un budget peut se faire en cinq étapes. Voici votre guide.

Étape 1 – Consignez votre revenu net

Lorsque vous rédigez votre budget, assurez-vous d’utiliser votre revenu net. C’est ce qu’on appelle aussi le revenu après impôt.

La création d’un budget mensuel est la façon la plus facile de commencer. Les chèques de paie mensuels facilitent la consignation de votre revenu net chaque mois.

Utilisez toujours votre revenu net de base. Les primes, les augmentations et les commissions peuvent être irrégulières, alors planifiez en fonction du revenu irrégulier, mais ne comptez pas dessus chaque mois.

Si votre paie n’est pas mensuelle, calculez le total de votre paie nette annuelle et divisez-le par 12 pour obtenir un montant mensuel. Vous pouvez aussi choisir d’établir un budget par période de paie (aux deux semaines, aux deux mois, etc.).

Le seul aspect délicat de cette étape est la rémunération irrégulière si vous êtes travailleur autonome ou pigiste, par exemple. Dans ce cas, basez vos chiffres sur une période de trois mois ou planifiez en tenant compte des mois les plus bas et ajustez-vous lors des mois les plus élevés.

Étape 2 – Énumérez toutes vos dépenses par catégorie

Comme vous avez déjà pris le temps de faire le suivi de vos dépenses mensuelles et de compiler vos dépenses annuelles, cette étape peut être assez simple. Divisez toutes vos dépenses annuelles par 12 pour un budget mensuel. Lorsque vous établissez les totaux pour chaque catégorie, considérez-les comme des limites de dépenses.

Vous pouvez classer vos dépenses de trois façons :

Dépenses fixes et dépenses variables

Les dépenses fixes sont toutes celles qui sont connues à l’avance et qui sont constantes d’un mois à l’autre. Les paiements de loyer ou d’hypothèque, les paiements de véhicule, les frais de garde d’enfants et les paiements mensuels d’impôt foncier sont des exemples de dépenses fixes.

Les dépenses variables sont celles qui varient d’un mois à l’autre. Vous savez peut-être combien vous dépensez dans chaque catégorie, mais ce montant peut varier d’un mois à l’autre. La nourriture, les divertissements et les vêtements sont des exemples de dépenses variables.

Besoins et désirs

Les besoins sont des dépenses de base nécessaires pour vivre. Le loyer ou l’hypothèque, le transport, la garde d’enfants et la nourriture sont des exemples de besoins.

Les désirs sont les dépenses qui vont au-delà de vos besoins fondamentaux. Le transport, les vêtements et le divertissement peuvent être des exemples de désirs.

Les besoins et les désirs peuvent varier d’une personne à l’autre. Si vous vivez près d’un réseau de transport en commun, vous n’avez peut-être pas besoin d’une voiture, mais si vous vivez dans une région où il n’y a pas de transport en commun, alors un véhicule peut être nécessaire.

Même si les besoins et les désirs peuvent différer d’une personne à l’autre, prenez soin de ne pas classer vos désirs comme des besoins. Les besoins sont essentiels.

Catégories détaillées

Personnellement, je pense que des catégories détaillées sont la meilleure façon de catégoriser vos dépenses. Non seulement les catégories détaillées comprennent vos dépenses fixes et variables ainsi que vos besoins et vos désirs, mais elles donnent aussi une idée plus claire de vos dépenses.

Voici 20 catégories dont vous pourriez vouloir tenir compte dans votre budget :

  • Hypothèque/loyer
  • Services publics
    • Électricité
    • Eau
    • Gaz
  • Cellulaire
  • Dons
  • Carburant (véhicules)
  • Assurance automobile
  • Assurance habitation/locataire
  • Épicerie
  • Repas au restaurant
  • Divertissement
  • Animaux de compagnie
  • Transport en commun
  • Entretien ménager
  • Abonnements annuels
  • Déplacements
  • Fonds d’amortissement
  • Dépenses ludiques
  • Frais bancaires
  • Cadeaux
  • Entretien des véhicules

Étape 3 – Énumérez toutes vos dettes et vos paiements minimums

Maintenant que vous avez établi votre revenu et vos dépenses mensuelles, il est temps d’inclure tout remboursement de dette qui n’a pas été comptabilisé auparavant. Si vous avez une dette de carte de crédit, un prêt étudiant ou tout autre prêt, assurez-vous d’inclure les paiements minimums dans votre plan financier.

Il faut toujours inclure les paiements minimums pour toute dette parmi les nécessités. Si vous le souhaitez, vous pourrez affecter toute somme supplémentaire au remboursement de vos dettes pour vous en débarrasser plus rapidement.

Étape 4 – Indiquez vos objectifs d’épargne

Comme vous avez déjà pris en considération vos objectifs financiers à court et à long terme, vous devriez avoir une idée du montant que vous aimeriez affecter à l’épargne chaque mois. À cette étape, notez ce montant.

Vous pouvez aussi choisir de mettre de l’argent de côté dans divers fonds d’amortissement si vous ne l’avez pas fait à une étape précédente.

Étape 5 – Calculez le total de vos revenus et dépenses, du remboursement de vos dettes, et de votre épargne, et passez le tout en revue

À chaque étape précédente, vous avez dressé une liste de montants. Il est maintenant temps de faire le calcul du total.

Premièrement, additionnez toutes vos sources de revenu net notées à l’étape 1. Ensuite, soustrayez toutes vos dépenses notées à l’étape 2, les paiements minimums de dette notés à l’étape 3 et l’épargne notée à l’étape 4.

Quel est le total?

Si vous obtenez un montant positif, cela signifie que votre revenu est plus élevé que vos dépenses, vos paiements de dette et le montant que vous mettez de côté pour l’épargne. C’est très bien. Vous pouvez choisir d’affecter tout montant supplémentaire au remboursement de vos dettes ou à l’épargne.

Si le montant est de zéro, félicitations, vous avez atteint un budget équilibré. Chaque dollar que vous gagnez joue un rôle. Mais prenez garde : un budget aussi exact ne donne guère le droit à l’erreur.

Si votre montant est négatif, cela veut dire que vous dépensez plus que ce que vous gagnez chaque mois. Cherchez des endroits où couper ou négocier. Rappelez-vous qu’avoir un budget ne signifie pas qu’il faut se priver; n’essayez pas de tout couper. Cherchez plutôt des dépenses qui ne correspondent pas à vos valeurs ou des dépenses que vous pourriez garder, mais pour lesquelles vous pourriez négocier un taux plus bas.

Types de systèmes budgétaires

Bien que les cinq étapes ci-dessus soient universelles, il y a de nombreux types de budgets que vous pouvez envisager. Chaque type a ses aspects positifs et négatifs, et il vous faudra peut-être quelques mois pour en trouver un qui vous convient.

Voici quelques styles que vous pouvez envisager :

  • Budget 50/30/20
  • Budget équilibré
  • Système de budget à enveloppes
  • Cahier de budget
  • Budget à marqueurs

Si vous préférez opter pour quelque chose d’un peu plus techno, vous pouvez créer votre propre feuille de calcul budgétaire. Vous trouverez un planificateur budgétaire gratuit sur le site Web du gouvernement du Canada.

Après avoir établi un plan budgétaire

Maintenant que vous avez établi un budget, il y a quelques mesures que vous pouvez prendre pour assurer le succès de votre nouveau plan financier.

Examen mensuel et mise au point

Il est important de passer en revue votre nouveau plan financier chaque mois. Il est très rare que l’on réussisse parfaitement du premier coup. Votre plan financier est souple et peut être adapté à votre mode de vie.

Prévoyez du temps dans votre calendrier chaque mois pour examiner votre budget et vos dépenses. Faites le suivi du montant prévu pour chaque catégorie et déterminez ce que vous avez réellement dépensé.

Si vous constatez qu’il reste de l’argent chaque mois, réfléchissez à ce que vous voulez en faire. Il est parfois acceptable de dépenser cet argent, mais vous pourriez aussi trouver très gratifiant de rembourser vos dettes plus rapidement ou d’accélérer votre épargne.

Lorsque vous prenez le temps de revoir vos chiffres, donnez-vous un peu de jeu. Le tout ne sera peut-être pas parfait au cours des premiers mois, et vous pourriez même dépasser votre budget certains mois. Revenez toutefois à la raison pour laquelle vous avez établi votre budget, déterminez ce qui n’a pas fonctionné ce mois-là et établissez un plan pour ajuster les choses à l’avenir. Un mauvais mois ne signifie pas qu’il faut laisser tomber.

Respecter son budget

C’est bien beau d’établir un budget, mais comment allez-vous vous y tenir? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider :

  • Parlez à quelqu’un de votre budget : qu’il s’agisse d’un membre de votre famille ou d’un ami, demandez à quelqu’un d’agir comme votre partenaire et rendez-lui des comptes.
  • Trouvez un style de budget qui vous aide à rester responsable : les dépenses en argent comptant d’un système de budget à enveloppes peuvent vraiment vous aider à cet égard.
  • Utilisez une application budgétaire : certaines applications peuvent vous aider à rester responsable, et elles trouvent même des façons de vous aider à économiser de l’argent.

Discussion en famille

Organiser une discussion en famille est un excellent moyen d’obtenir la coopération de tous les membres du foyer. Les jeunes enfants n’ont pas toujours besoin de connaître tous les détails, mais leur participation peut les aider à se familiariser avec l’argent.

Ces entretiens peuvent être l’occasion de discuter du budget et de la manière dont il aide à atteindre les objectifs de votre famille. Les enfants seront probablement plus susceptibles de participer s’ils comprennent en quoi le budget consiste et comment il peut les toucher.

Célébrez vos efforts

Si votre budget comporte des sections pour le remboursement des dettes, un fonds d’amortissement ou des objectifs à court et à long terme, prenez le temps de réfléchir à la manière dont vous célébrerez la réalisation de vos objectifs.

Célébrer vos réalisations n’implique pas nécessairement de grandes dépenses (après tout, vous ne voulez pas dépasser votre budget), mais cela peut vous aider à rester motivé en cours de route et à profiter de la vie. Rappelez-vous que l’objectif du budget n’est pas de vous priver. Donnez-vous la liberté de célébrer de temps à autre.

10 conseils pour l’établissement d’un budget

Lorsqu’il s’agit d’établir un budget, comme pour tout le reste, nous avons tous besoin d’un peu d’aide de temps à autre. Voici 10 conseils pour vous aider à respecter votre plan financier.

  • Prévoyez de l’argent pour les dépenses ludiques. Le fait de mettre de l’argent de côté pour les dépenses ludiques peut constituer un coussin dans votre budget. Cela peut aussi vous aider à vous déculpabiliser lorsque vous dépensez de l’argent pour vous faire plaisir.
  • Automatisez vos finances. Plus vous automatiserez vos finances (paiements de factures, épargne), plus il sera facile de respecter votre budget.
  • Séparez chaque compte bancaire. En gardant vos comptes de chèques et d’épargne séparés, vous serez moins susceptible de dépenser votre épargne. Vous pouvez même aller plus loin et utiliser des comptes de chèques et d’épargne de deux banques différentes. Conseil en prime : automatisez les virements à votre compte d’épargne.
  • Utilisez votre carte de crédit seulement si vous avez les fonds. Les cartes de crédit ne sont pas une source de revenus. Assurez-vous d’avoir l’argent nécessaire dans votre compte avant d’utiliser une carte de crédit pour faire un achat.
  • N’ayez pas peur d’apporter des changements. Si votre budget ne vous convient pas, vous pouvez le modifier et le mettre à jour. En comparant votre budget à vos dépenses réelles pour le mois, vous pourrez ajuster votre plan de dépenses.
  • Pour les fonds restants, priorisez l’épargne. Il vous restera parfois de l’argent à la fin du mois. Préparez un plan pour cet argent et essayez d’éviter de le dépenser sans réfléchir.
  • Utilisez toujours votre revenu net pour tenir compte des impôts. L’utilisation de votre revenu après impôt rendra votre budget plus réaliste.
  • Utilisez des montants réalistes. Ne vous contentez pas d’estimer vos dépenses. Faites un suivi et utilisez les montants réels lorsque vous établissez les totaux des catégories de votre budget.
  • Recherchez des gestes simples aux effets importants. Bien sûr, les coupons sont très utiles, mais si vous pouvez économiser des centaines de dollars par mois en évitant les dépenses associées à une voiture ou en vivant avec un colocataire, vous constaterez des répercussions plus importantes sur le côté « revenu » de l’équation.
  • Mettez à jour votre budget lorsque votre vie change. Lorsque votre vie change, votre budget devrait changer aussi. Vous attendez un enfant? Mettez à jour votre budget en conséquence. Vous venez d’obtenir une augmentation de salaire? Planifiez en fonction de ce nouveau revenu.

Cet article a été rédigé par Maria Smith de MapleMoney et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

602950-v202184

Close Search