Aller au contenu

Quelques conseils pour gérer l’inflation avec les TIPS

Ces obligations d’État versent des intérêts plus élevés lorsque l’inflation augmente.

JUILLET 2021

Points à retenir

  • L’inflation représente une menace pour les détenteurs d’obligations parce que la hausse des prix réduit le pouvoir d’achat des revenus d’intérêt fixes que leur rapportent leurs obligations.
  • Les titres du Trésor protégés contre l’inflation (TIPS) sont des obligations dont les paiements de capital et d’intérêt augmentent avec l’inflation.
  • Les TIPS coûtent habituellement plus cher que les obligations traditionnelles et peuvent perdre de la valeur si l’inflation est plus faible que prévu.
  • Les investisseurs doivent déterminer si l’ajout d’une protection contre l’inflation à l’intérieur de leurs portefeuilles diversifiés peut être approprié.

Après plusieurs dizaines d’années d’inflation quasi inexistante, tout a augmenté ces derniers mois, des automobiles aux ordinateurs. Personne ne peut savoir avec certitude si cette poussée inflationniste se poursuivra – ni pendant combien de temps – mais les investisseurs avisés savent que les hausses de prix peuvent rendre les obligations assorties de paiements d’intérêt fixes moins intéressantes. Les obligations comportent habituellement une série de paiements d’intérêt fixes qui représentent un pourcentage de la valeur nominale de l’obligation. Lorsque l’inflation s’accélère et que les prix montent, le pouvoir d’achat des paiements d’intérêt diminue, c’est-à-dire que ces revenus fixes permettent d’acheter moins de biens.

Pour aider à réduire le risque que représente l’inflation pour les détenteurs d’obligations, le Trésor américain a créé les titres du Trésor protégés contre l’inflation (TIPS) en 1997. Ces obligations sont conçues pour que les paiements d’intérêt augmentent parallèlement à l’inflation. Elles sont assorties de différentes échéances : 5 ans, 10 ans et 30 ans.

La protection contre l’inflation des TIPS comporte toutefois un prix. En effet, ces obligations sont plus chères que les obligations du Trésor traditionnelles, et un prix plus élevé signifie aussi un taux plus faible. Par exemple, au 1er juillet 2021, les TIPS à 5 ans offraient un taux de -1,69 %, contre 0,59 % pour les obligations du Trésor à 5 ans.

Mais à quoi bon acheter une obligation du Trésor qui offre un taux comparativement plus bas, voire négatif? Les investisseurs qui anticipent une hausse de l’inflation pourraient répondre qu’il vaut mieux accepter des taux plus bas aujourd’hui en échange de paiements de capital et d’intérêt plus élevés plus tard.

Indexation des TIPS sur l’inflation

Les taux des TIPS varient selon leur montant de capital courant. Lorsque l’inflation s’accroît, le capital des TIPS est rajusté à la hausse, et les paiements augmentent en conséquence. Prenons un exemple hypothétique pour comprendre comment cela fonctionne.

Cet exemple est fourni à des fins d'illustration seulement et ne représente pas le rendement d’un titre donné. L’investisseur doit considérer son horizon de placement actuel et prévu au moment d’investir, ce qui n’est pas nécessairement pris en compte dans l’illustration. Le taux de rendement prévu utilisé dans cet exemple n’est pas garanti.

Risques des TIPS

En plus d’offrir une protection contre l’inflation, les TIPS comportent un risque de défaillance très faible étant donné qu’ils reposent sur la bonne foi et le crédit du gouvernement américain. Ils ne protègent pas pour autant les détenteurs contre tous les types de risques. En effet, si l’inflation se transforme en déflation et que l’indice des prix à la consommation devient négatif, les paiements de capital et d’intérêt des TIPS seront rajustés à la baisse, et l’investisseur pourrait regretter de ne pas avoir investi plutôt dans des obligations traditionnelles. L’investisseur peut aussi enregistrer une perte en chiffres réels s’il achète un TIPS assorti d’un taux réel négatif et qu’il le conserve jusqu’à l’échéance. Cela peut se produire même si l’inflation s’accélère suffisamment pour que le taux nominal de l’obligation devienne positif, parce que le rendement total d’un TIPS ne peut jamais dépasser le taux d’inflation.

Comme les obligations du Trésor traditionnelles, les TIPS comportent un risque de taux d’intérêt,  ce qui veut dire que lorsque les taux d’intérêt montent, leur valeur marchande est appelée à diminuer. D’ailleurs, les TIPS peuvent être plus sensibles aux variations des taux d’intérêt que les obligations du Trésor traditionnelles de même échéance. Le risque de taux d’intérêt peut être géré en détenant plusieurs TIPS individuels jusqu’à l’échéance, comme pour une obligation échelonnée. Si les TIPS sont conservés jusqu’à l’échéance, le montant le plus élevé entre le capital rajusté et le capital initial est remboursé au détenteur.

Taux d’inflation neutre

Une façon pour les investisseurs de déterminer s’il est plus avantageux de détenir des TIPS ou des obligations du Trésor traditionnelles dans leur portefeuille consiste à établir ce qu’on appelle le taux d’inflation neutre. Il s’agit du taux d’inflation auquel un TIPS et une obligation du Trésor traditionnelle de même durée produiront le même rendement corrigé de l’inflation à l’échéance. Par exemple, si au 1er juillet 2021 une obligation TIPS à 5 ans offre un taux de -1,69 % et une obligation du Trésor traditionnelle à 5 ans, un taux de 0,59 %, le taux d’inflation neutre des obligations à 5 ans sera de 2,28 %. Si l’inflation réelle dépasse le taux neutre par la suite, le rajustement du TIPS permettra d’obtenir un rendement réel plus élevé que l’obligation traditionnelle. Par contre, si l’inflation diminue sous le taux neutre, l’obligation traditionnelle rapportera un meilleur rendement.




Content is loading, please wait