Aller au contenu

Trois raisons de rester calme face à la volatilité du bitcoin

L’année a été difficile jusqu’à présent pour les investisseurs en cryptomonnaies.

La cryptomonnaie la plus connue, le bitcoin, a subi une série de pertes au cours du premier semestre de 2022. Son cours se situe maintenant sous les 20 000 $ US pour la première fois depuis novembre 2020[1], ayant cédé plus de 70 % par rapport au sommet historique de 68 000 $ US l’unité en novembre 2021. Le bitcoin a perdu environ 900 G$ US de valeur depuis ce sommet.

Une autre cryptomonnaie populaire, l’ether, subit également de lourdes pertes. Le deuxième plus important jeton numérique par capitalisation boursière a plongé à son plus bas niveau depuis janvier 2021. Il a perdu environ 80 % de sa valeur par rapport à son sommet record de novembre dernier[2].

L’effondrement des cryptomonnaies fait partie d’un ralentissement plus important des marchés boursiers à l’échelle planétaire, dans un contexte de flambée de l’inflation dans plusieurs pays, de hausse des taux d’intérêt et de préoccupations quant à l’économie mondiale. De plus, on peut parfois avoir l’impression que les médias annoncent le triomphe des cryptomonnaies une semaine, et en sonnent le glas la semaine suivante.

Bien des facteurs expliquent pourquoi les cryptomonnaies sont si volatiles. Comprendre ce qui influe sur leur cours peut vous aider à décider d’investir dans ces titres ou de continuer à en surveiller l’évolution[3].

Voici trois choses dont les investisseurs doivent se souvenir lorsqu’ils investissent dans les cryptomonnaies.

1. Il faut s’attendre à de la volatilité.

L’or existe depuis longtemps. Par conséquent, il est raisonnablement stable en matière de cours, de demande et d’offre. De même pour les monnaies fiduciaires (p. ex., le dollar américain ou le dollar canadien) : même si les taux de change varient d’un pays à l’autre, les valeurs des monnaies fiduciaires sont généralement prévisibles, selon le pays émetteur.

Le bitcoin a commencé à gagner en popularité vers 2010. Depuis, son cours a bondi de dizaines de milliers de dollars américains. Comme le bitcoin n’existe que depuis environ 13 ans, son cours en est encore à la « phase de découverte ». Autrement dit, il continuera de fluctuer tant que les investisseurs, les utilisateurs et les gouvernements ne seront pas venus à bout des difficultés et des préoccupations liées à la croissance et jusqu’à ce que les prix se stabilisent, du moins nous l’espérons[4].

Les cryptomonnaies attirent aussi beaucoup l’attention des médias traditionnels et sociaux. C’est pourquoi leur cours peut être particulièrement sensible au battage médiatique, tant positif que négatif. Les « influenceurs », les magnats de l’industrie et les célébrités adeptes de cryptomonnaies (parmi lesquelles bon nombre ont elles-mêmes investi massivement dans les cryptomonnaies) se prononcent souvent publiquement sur la valeur d’une cryptomonnaie ou d’une autre. Cela peut susciter des inquiétudes chez les investisseurs et entraîner des fluctuations des cours[5].

2. L’acceptation se poursuit.

Les législateurs du monde entier tentent de déterminer comment établir des règlements et des cadres pour rendre les cryptomonnaies plus sûres pour les investisseurs et moins attrayantes pour les criminels. Certains gouvernements tentent d’attirer des capitaux et des innovations dans le secteur lié à la chaîne de blocs. Le Salvador a été le premier pays à adopter le bitcoin comme monnaie légale en 2021. Certains États américains cherchent à créer des conditions favorables pour les mineurs de bitcoin, les investisseurs et les entrepreneurs[6].

Par ailleurs, les différents types d’investisseurs acceptent de plus en plus les cryptomonnaies. Le premier FNB de bitcoin à règlement physique a été lancé à la Bourse de Toronto en février 2021[7]. Les FNB de cryptomonnaies offrent une façon plus conventionnelle d’investir dans les cryptomonnaies. Depuis, plusieurs FNB axés sur la cryptomonnaie ont été lancés, ce qui permet aux investisseurs d’obtenir une exposition à la cryptomonnaie au moyen de plateformes de placement traditionnelles.

De plus, les grandes sociétés d’une multitude de secteurs s’intéressent de plus en plus aux cryptomonnaies. AMC vient d’annoncer qu’elle acceptera les paiements en bitcoin d’ici la fin de 2022. Les entreprises de technologie financière comme PayPal et Block misent également sur la cryptomonnaie en permettant aux utilisateurs d’acheter, de vendre et de transférer des bitcoins sur leurs plateformes.

3. Maintenez la diversification!

L’une des meilleures façons de combattre la volatilité consiste à maintenir un portefeuille diversifié, qui peut comprendre divers types d’actifs comme des actions, des obligations, de l’or, des biens immobiliers et, oui, des cryptomonnaies.

Ce n’est pas une bonne idée de regrouper la plus grande partie de votre épargne en un seul endroit, même si le placement s’annonce prometteur. Lorsque les cryptomonnaies avaient le vent en poupe jusqu’à la fin de 2021, de nombreux investisseurs y ont injecté une grande partie de leurs économies. Et bon nombre de ces investisseurs ont perdu beaucoup d’argent lorsque la valeur des cryptomonnaies a chuté.

Toutefois, les cryptoactifs peuvent encore offrir une bonne occasion de réaliser des rendements alléchants grâce à leur profil potentiel de rendement asymétrique. En effet, le potentiel de hausse d’un placement dans la cryptomonnaie peut être plus grand que le potentiel de baisse.

Conclusion

Si vous avez décidé d’investir dans des cryptomonnaies, vous devez accepter que la volatilité fasse probablement partie du parcours dans un avenir prévisible. Retenir ce principe pendant les sommets et les creux du marché vous aidera à garder la tête froide et à vous concentrer sur le long terme. De plus, un nombre croissant d’investisseurs institutionnels et particuliers adoptent les cryptoactifs. À mesure que les investisseurs en apprennent davantage sur ces actifs et sur les facteurs qui influent sur leur valeur marchande, les prix pourraient se stabiliser. Quoi qu’il en soit, les cryptomonnaies ne devraient constituer qu’une partie de votre portefeuille diversifié. Ainsi, les pertes importantes comme celles que nous avons vues récemment n’écorneront pas la totalité de votre épargne.




Content is loading, please wait