Aller au contenu

Trois erreurs de placement importantes à éviter dans un marché baissier

Auteur : Maurie Backman

Source : The Motley Fool

Ce n’est pas un secret que 2022 est une année difficile du point de vue des marchés boursiers. Au cours des quatre derniers mois, les actions ont passé de nombreux jours en territoire de correction. Dès lors, les portefeuilles de nombreux investisseurs présentent des soldes en baisse considérable depuis le début de l’année.

Dans une période comme celle-ci, il est important d’aborder vos décisions de placement de façon stratégique. Cela signifie que vous devez éviter ces erreurs trop fréquentes. 

1. Vendre ses actions en panique

Qu’il s’agisse de votre premier marché baissier ou de votre dixième, il est facile de laisser vos émotions prendre le dessus lorsque la valeur des actions est en baisse. Mais une chose que vous ne devez vraiment pas faire consiste à liquider vos actions lorsqu’elles sont en baisse en raison de la crainte. Si vous empruntez cette voie, vous êtes assuré d’encaisser des pertes, alors que si vous patientez jusqu’à ce que la situation s’améliore, il y a de fortes chances que ces actions se redressent avec le temps.

En règle générale, il est avantageux d’adopter une approche d’achat et de conservation des titres de qualité pendant de nombreuses années. Si vous adoptez cette attitude, vous pourriez être moins enclin à paniquer lorsque la valeur des actions baisse de façon temporaire.

2. Acheter des actions d’une société donnée simplement parce qu’elles sont en baisse

Les replis boursiers présentent un aspect positif : ils permettent aux investisseurs d’acheter des actions à escompte. Mais une chose que vous ne devez pas faire, c’est acheter des actions d’une société donnée simplement parce que vous avez la possibilité de les acquérir à moindre coût.

Un meilleur pari? Dressez une liste des titres que vous souhaitez détenir pour des raisons précises et achetez-les lorsque le marché général trébuche. Autrement, à tout le moins, vérifiez si les sociétés dont les actions ont chuté correspondent à votre stratégie de placement.

De plus, déterminez si elles présentent un potentiel de croissance à long terme. Si ce n’est pas le cas, vous ne profiterez peut-être pas d’une aubaine. Vous pourriez au contraire vous retrouver avec un titre perdant que vous regretterez d’avoir acheté.

3. Ne pas diversifier vos placements

Si vous avez une liste de titres que vous souhaitez acheter, il pourrait être judicieux de tirer parti de la baisse des cours boursiers. Mais une chose à ne pas faire est d’accumuler trop de sociétés d’un même secteur. En procédant ainsi, vous pourriez compromettre l’équilibre de votre portefeuille, ce qui vous exposerait à un risque accru et à des pertes potentielles.

En fait, une meilleure approche de placement en période de repli consiste à se tourner vers des FNB du marché général ou des fonds négociés en bourse. Si vous optez pour cette voie, vous profiterez d’une diversification instantanée et vous n’aurez pas à consacrer autant de temps à la recherche de vos options de placement.

Les replis boursiers sont plus fréquents que vous ne le pensez, et certains sont plus brefs que d’autres. Bien que les actions aient été généralement léthargiques cette année, la situation pourrait changer vers la fin de 2022.

Toutefois, la situation pourrait empirer. Nous ne le savons simplement pas. Mais si vous mettez tout en œuvre pour éviter ces erreurs, vous serez en mesure de mieux traverser la tempête et d’en sortir gagnant à long terme.

 

Cet article a été rédigé par Maurie Backman de The Motley Fool et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Content Marketplace. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.




Content is loading, please wait