Comprendre le fonctionnement du marché boursier

Investir en bourse n’a jamais été aussi accessible à l’investisseur moyen. Il reste que si vous en êtes à vos débuts dans l’achat et la vente d’actions, la courbe d’apprentissage pourrait vous sembler ardue. Dans cet article, je vous explique comment fonctionne le marché boursier et comment commencer à investir sur les marchés dès aujourd’hui.

Qu’est-ce que le marché boursier?

Le marché boursier est un groupe de marchés et de bourses situés partout dans le monde qui permettent d’acheter et de vendre des actions de sociétés cotées en bourse ainsi que d’effectuer d’autres activités liées aux valeurs mobilières.

Où sont situées les principales bourses?

La planète compte 60 grandes bourses. La plus grande bourse du Canada est la Bourse de Toronto (TSX), mais avec une capitalisation boursière totale de moins de 2 000 milliards de dollars, elle est minuscule par rapport aux plus grandes bourses du monde. Par exemple, le plus grand marché boursier du monde est la Bourse de New York, avec une capitalisation boursière totale de près de 30 000 milliards de dollars.

Le NASDAQ (11 000 milliards de dollars), la Bourse de Tokyo au Japon (5 000 milliards de dollars) et les deux plus grands marchés chinois, la Bourse de Shanghai et la Bourse de Hong Kong, qui représentent chacun un peu moins de 5 000 milliards de dollars, complètent le top 5. La valeur marchande globale désigne la capitalisation boursière totale de toutes les actions cotées sur une bourse.

Qu’est-ce qu’une action?

Avant d’approfondir le fonctionnement des marchés boursiers, examinons tout d’abord les actions. Cette information sera utile à tous ceux qui commencent à investir en bourse.

Les actions, également appelées valeurs mobilières, représentent la propriété partielle d’une société. Lorsque vous achetez des actions, cela signifie que vous possédez une petite partie de cette société. Cette participation, aussi minime soit-elle, confère à l’actionnaire certains droits, comme le droit de vote, ainsi qu’une créance sur les actifs et les gains de la société.

N’oubliez pas que les grandes sociétés, comme la Banque TD ou Apple, émettent des millions d’actions. Ainsi, lorsque vous achetez 10 ou 20 actions, c’est vraiment une goutte d’eau dans l’océan du point de vue de la propriété. Le plus important, c’est que même 20 actions d’une société de classe mondiale sont une chose précieuse et il y a de fortes chances que vous en soyez récompensé à long terme.

Actions ordinaires et actions privilégiées

Il existe de nombreuses catégories d’actions, mais les deux principales sont les actions ordinaires et les actions privilégiées. Comme son nom l’indique, l’action ordinaire est de loin la plus échangée des deux. L’une des particularités des actions ordinaires est qu’elles sont assorties de droits de vote. Autrement dit, lors des assemblées générales annuelles, les actionnaires ont le droit de voter pour nommer les administrateurs au conseil d’administration de la société et pour prendre des décisions sur d’autres questions d’importance vitale.

Les actionnaires privilégiés n’ont pas de droits de vote, mais ils ont une créance prioritaire sur les dividendes et les actifs de la société, si jamais elle devenait insolvable. Contrairement aux actions ordinaires, les actions privilégiées versent un dividende fixe ayant un rendement moyen supérieur à celui des actions ordinaires.

Pourquoi les sociétés émettent-elles des actions?

Les sociétés émettent des actions afin de lever des capitaux importants pour financer leur expansion. Bien que de nombreuses grandes sociétés mondiales aient pu naître d’une idée d’un seul entrepreneur, des quantités massives de capitaux sont nécessaires pour faire de l’entreprise une organisation multinationale.

Les grandes sociétés peuvent aussi emprunter pour financer leur croissance. C’est ce qu’on appelle le financement par emprunt. Le défi du financement par emprunt est que l’entreprise doit disposer d’immobilisations pour garantir les prêts, ce qui n’est pas toujours possible.

Marché haussier et marché baissier

Vous avez peut-être entendu parler du marché boursier comme d’un « marché haussier » ou d’un « marché baissier » et vous vous êtes demandé ce que cela signifiait. Un marché haussier se produit lorsque les prix augmentent ou sont censés augmenter dans une large partie du marché financier.

L’exemple le plus récent de marché haussier a commencé après la grande récession de 2008. Au cours des 11 années qui ont suivi, les prix des actions américaines ont augmenté de façon constante. Il s’agissait d’un marché haussier particulièrement long, puisqu’il dure généralement moins de cinq ans.

La grande récession de 2008 est un excellent exemple de marché baissier. Les prix baissent ou devraient baisser sur les marchés financiers. C’est exactement ce qui s’est passé après la crise financière aux États-Unis, qui a été en grande partie causée par la déréglementation des marchés financiers.

À quel point est-ce risqué d’investir en bourse?

Les personnes qui se méfient des placements boursiers soulignent souvent les risques qu’ils comportent. Cette perception pourrait amener d’autres personnes à penser que le marché boursier est quelque chose qu’il faut éviter. Rien n’est plus faux.

Aucun fonds commun de placement, FNB ou action n’est garanti. Et à court terme, tout placement individuel peut perdre de la valeur, car certaines actions sont en fait très volatiles. Mais si vous investissez à la bourse à court terme, vous faites fausse route.

L’épargne à court terme, c’est-à-dire l’argent que vous prévoyez de dépenser au cours des 1 à 3 prochaines années, ne devrait être investie que dans des véhicules à faible risque, tels que les comptes d’épargne, le marché monétaire, les CPG et autres placements sécuritaires.

Si vous investissez à long terme (10 ans et plus), vous aurez le temps de surmonter les fluctuations à court terme du marché et l’histoire montre que vous finirez toujours par être gagnant en investissant dans des actions de haute qualité, plutôt que dans des comptes à faible risque comme un compte d’épargne ou un CPG.

Cela dit, vous ne pouvez pas non plus vous contenter d’investir des fonds dans une action ou un fonds d’investissement quelconque et vous attendre à devenir riche. Notre argent est lié à nos émotions et les humains prennent souvent de mauvaises décisions d’investissement en se basant uniquement sur ce qu’ils ressentent à un moment donné. C’est pourquoi il est important d’adopter une optique de placement à long terme et de demander conseil à un professionnel avant d’effectuer tout placement en bourse.

Comment investir sur le marché boursier?

Il y a plus d’une façon de participer au marché boursier. Vous pouvez acheter des actions individuelles ou un panier d’actions dans un placement collectif, comme un fonds commun de placement ou un fonds négocié en bourse (FNB). Les fonds communs de placement permettent aux investisseurs de posséder un portefeuille d’actions (et d’obligations) bien diversifié sans nécessiter de grosses sommes d’argent. De nombreuses institutions financières permettent d’investir dans un fonds commun de placement avec une cotisation de seulement 25 $ par mois.

Ces dernières années, les investisseurs ont commencé à se tourner vers les FNB comme solution de rechange aux fonds communs de placement. Les FNB offrent bon nombre des mêmes avantages que les fonds communs de placement, c’est-à-dire un accès facile aux marchés, la diversification et le rééquilibrage du portefeuille, mais ils peuvent être offerts à moindre coût.

Dernières réflexions sur les placements boursiers

Si vous voulez acheter et vendre des actions, il n’y a pas de meilleur moment pour commencer que maintenant.

Si vous songez à négocier des actions ou des FNB, envisagez de consulter un spécialiste en placements avant de commencer. Il pourra vous conseiller sur la façon de choisir la bonne répartition des actifs, de bien diversifier votre portefeuille et de vous assurer que vos placements concordent avec vos objectifs de placement.

Voyez les portefeuilles de FNB comme une solution de rechange aux actions

Si plonger dans le marché boursier semble accablant, envisagez un FNB simplifié. Ce type de fonds est également connu sous le nom de FNB « tout-en-un », « de répartition de l’actif » ou « équilibré ». Il offre aux investisseurs l’accès à une combinaison d’actions et d’obligations fonctionnant comme un portefeuille de placements complet. Apprenez comment vous pouvez commencer à investir avec les FNB Fidelity Simplifié.

Cet article a été rédigé par Tom Drake de MapleMoney et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

494664-v2021225

Close Search