Régime à prestations déterminées ou à cotisations déterminées : lequel est préférable?

Un régime de retraite d’entreprise peut être très avantageux. Malheureusement, seulement 37 % des employés au Canada ont accès à un tel régime. Dans le passé, les régimes d’entreprise étaient des régimes de retraite à prestations déterminées extrêmement généreux. Mais en raison de la transition vers les régimes de retraite à cotisations déterminées, la responsabilité de la planification de la retraite repose davantage sur les épaules des employés que sur celles de l’employeur.

Vous faites partie des 37 % d’employés canadiens chanceux qui ont un régime de retraite, mais vous ne savez pas exactement ce que cela signifie? Lisez la suite de cet article pour voir la différence entre les régimes à prestations déterminées et les régimes à cotisations déterminées.

Qu’est-ce qu’un régime de retraite à prestations déterminées?

Un régime de retraite à prestations déterminées est une pension traditionnelle. C’est un régime qui offre une prestation (ou un montant de revenu) précise et prévisible à la retraite. Essentiellement, un régime à prestations déterminées offre un revenu garanti à vie. Pour cette raison, les pensions à prestations déterminées sont vues comme généreuses… et contraignantes.

Habituellement, les régimes de retraite à prestations déterminées sont dictés par une formule qui inclut le salaire, les années de service et possiblement l’âge. Le calcul de la pension peut différer légèrement d’un régime à l’autre, mais il ressemble normalement à ceci :

2 % x gains annuels moyens ouvrant droit à pension au cours des cinq années les plus élevées x années de service ouvrant droit à pension

Par exemple, 2 % x (100 000 $) x 35 années = 70 000 $

Dans le cadre d’un régime de retraite à prestations déterminées, l’employeur assume le risque de placement et la responsabilité de s’assurer qu’il y a suffisamment d’argent dans les placements pour financer les prestations de retraite. Ces types de régimes exigent souvent des projections actuarielles complexes et une assurance pour les garanties, ce qui entraîne des coûts administratifs plus élevés.

Alors que les régimes de retraite à prestations déterminées étaient autrefois assez courants, de nos jours, ils ne se trouvent habituellement que dans le secteur public. Le risque des régimes de retraite à prestations déterminées est trop élevé pour les employeurs du secteur privé, et ceux-ci se tournent donc vers d’autres options.

Avantages d’un régime à prestations déterminées

Les employés préfèrent les régimes à prestations déterminées, et ce n’est pas étonnant compte tenu des nombreux avantages que ces derniers offrent et du risque minimal pour le travailleur.

  • Plus facile de planifier sa retraite – Les régimes à prestations déterminées offrent un revenu prévisible, ce qui facilite grandement la planification de la retraite. La prévisibilité de ces régimes évite d’avoir à deviner le montant de revenu nécessaire à la retraite.
  • Dates de retraite flexibles – La plupart des régimes à prestations déterminées offrent la possibilité de prendre une retraite anticipée, habituellement après 55 ans. Le montant des prestations de retraite diminue en conséquence, mais vous pourriez récupérer jusqu’à 10 ans de votre temps, ce qui pourrait s’avérer plus précieux que le revenu de pension perdu.
  • Versements flexibles – Souvent, on peut intégrer le régime à prestations déterminées au RPC et à la SV, ce qui permet d’optimiser l’efficacité fiscale. Vous pourriez ainsi garder une plus grande part de votre argent.
  • Prestations de survivant – Selon les particularités de votre régime à prestations déterminées, il peut comprendre des prestations de survivant pour votre bénéficiaire. Si votre régime inclut une telle disposition et que vous décédez avant votre conjoint ou conjoint de fait, celui-ci pourrait avoir droit à une partie de votre régime à prestations déterminées.
  • Ajustements au coût de la vie – L’ajustement au coût de la vie est un avantage supplémentaire de certains régimes à prestations déterminées. L’inflation aura une incidence sur le montant que vous recevrez à la retraite. Il est important de tenir compte de l’inflation, car la valeur d’un revenu de 50 000 $ par année ne sera pas la même dans 10 ans.
  • Fractionnement du revenu – Après l’âge de 55 ans, vous pouvez partager votre revenu ouvrant droit à pension avec votre conjoint ou conjoint de fait. Le fractionnement du revenu peut offrir un avantage fiscal considérable selon la situation fiscale des deux partenaires.
  • L’employeur assume le risque – Dans le cadre d’un régime à prestations déterminées, l’employeur assume le risque que le rendement des placements couvre le coût du montant de pension dû aux retraités.

Inconvénients des régimes de retraite à prestations déterminées

Bien que les régimes de retraite à prestations déterminées soient vus comme très avantageux et qu’ils offrent un revenu garanti à vie, ils comportent certains désavantages pour l’employé.

  • Travailler plus longtemps que nécessaire – Souvent, les employés qui ont un régime à prestations déterminées travaillent plus longtemps que nécessaire parce qu’ils sont obsédés par l’obtention de leur pleine pension.
  • Fonds géré par l’entreprise – Bien que l’entreprise assume le risque de volatilité du marché, il y a toujours un risque pour l’employé. L’employeur doit gérer le fonds de façon appropriée, sinon il se peut qu’il n’y ait pas assez d’argent pour les paiements de pension. Si l’employeur gère mal le fonds ou fait faillite, il est possible que le revenu de retraite futur des participants au régime soit touché. Le nom « Sears » vous dit quelque chose?
  • Pas toujours indexé à l’inflation – Ce ne sont pas tous les régimes à prestations déterminées qui sont indexés à l’inflation. La valeur de ceux qui ne le sont pas diminue chaque année. Si vous avez un régime à prestations déterminées non indexé à l’inflation, vous aurez besoin d’un revenu de retraite secondaire.
  • Les employés n’ont pas de compte de retraite individuel – Les cotisations au régime à prestations déterminées sont regroupées en un fonds de placement unique. Les participants au régime peuvent souvent obtenir des projections de leur pension future et de la valeur actualisée. Mais les employés n’ont pas droit à cet argent tant qu’ils n’ont pas quitté le régime ou qu’ils n’ont pas pris leur retraite.

Qu’est-ce qu’un régime de retraite à cotisations déterminées?

Un régime de retraite à cotisations déterminées est un régime dans lequel l’employeur et l’employé versent des cotisations. Ces cotisations sont investies au fil du temps en vue d’un versement à la retraite. Le montant final des prestations est inconnu parce qu’il est fondé sur les cotisations et la croissance. De plus, le rendement des placements est imprévisible et sujet à la volatilité du marché.

Les frais d’administration sont relativement faibles dans le cas d’un régime à cotisations déterminées, parce que l’employeur n’a aucune obligation à l’égard du rendement du compte du régime. L’employé verse des cotisations et choisit parmi les placements offerts dans le cadre du régime de retraite.

La plupart des régimes à cotisations déterminées offrent une forme de contribution de contrepartie jusqu’à concurrence d’un certain montant. Par exemple, si un employé verse 10 % de son salaire brut, l’entreprise peut verser des cotisations de contrepartie de 50 % jusqu’à concurrence de 10 000 $. Voici à quoi cela ressemblerait pour un employé qui touche un salaire brut de 100 000 $ :

[(100 000 $) x (10 %) = 10 000 $] + [(10 000 $) x (50 % de 10 %) = 5 000 $] = 15 000 $

Les cotisations à un régime de retraite à cotisations déterminées augmentent avec report d’impôt, et les cotisations annuelles sont plafonnées. Ces plafonds comprennent les cotisations des employés et de l’employeur.

Un régime à cotisations déterminées peut être appelé « REER collectif », mais il est supérieur à un REER en raison des cotisations de contrepartie de l’employeur. Ces cotisations de contrepartie équivalent à de l’argent gratuit ou à un rendement instantané sur l’investissement.

Vous pourriez penser être en mesure d’investir votre argent à l’extérieur du régime et d’obtenir un meilleur rendement, mais il faudrait que ce rendement soit supérieur au rendement que vous obtenez dans le cadre du régime et des cotisations de contrepartie, ce qui est très peu probable.

Avantages d’un régime à cotisations déterminées

  • Acquisition immédiate – De nombreux régimes de retraite à cotisations déterminées sont acquis immédiatement ou dans un court laps de temps. Une fois les cotisations acquises, cet argent vous appartient entièrement. Donc, si vous quittez le programme ou changez d’employeur, vous bénéficierez d’options quant à ce qui adviendra des investissements de votre régime.
  • Capacité de retirer ou de transférer des fonds – Selon les règles du régime, vous pourriez être en mesure de retirer ou de transférer des fonds avant l’âge de la retraite. Il s’agit d’un avantage précieux si vous changez d’employeur au cours de votre carrière.
  • Choix d’options de placement – Avec un régime à cotisations déterminées, vous, l’employé, avez des décisions de placement à prendre. Cette liberté de choix n’existe pas dans le cadre des régimes à prestations déterminées.
  • Compte de retraite individuel – Comme vous avez le contrôle de vos placements dans le cadre d’un régime à cotisations déterminées, vous avez un compte de retraite distinct. Il n’y a pas de mise en commun des fonds des employés.
  • Cotisations de l’employeur – Bien que les prestations de retraite d’un régime à cotisations déterminées soient inconnues, la contrepartie de l’employeur est un élément beaucoup plus prévisible. Elle dépend du montant que vous versez et peut être plafonnée. La contrepartie de l’employeur offre un rendement instantané sur vos cotisations.

Inconvénients des régimes de retraite à cotisations déterminées

  • Options de fonds limitées – Un des avantages d’un régime de retraite à cotisations déterminées, c’est que vous, l’employé, pouvez choisir dans quoi investir vos fonds. Malheureusement, ces choix sont limités à ce que le régime offre. Les placements offerts sont habituellement des fonds communs de placement assortis de frais de gestion légèrement plus élevés.
  • Revenu de retraite imprévisible – Avec un régime à cotisations déterminées, la prestation de retraite finale est inconnue. Il vous incombe à vous, l’employé, de vous assurer de planifier votre retraite. En raison de l’imprévisibilité, cette planification s’accompagne de quelque peu d’incertitude.
  • L’employé assume un risque – Les cotisations de l’employé et de l’employeur à un régime de retraite à cotisations déterminées sont sujettes à la volatilité du marché. L’employé assume le risque de cette volatilité du marché, le montant final de sa pension n’étant pas garanti.
  • Autodiscipline requise – De l’autodiscipline et des habitudes d’épargne de la part des employés sont nécessaires pour assurer la préparation financière en vue de la retraite.

Alors, quel est le meilleur régime?

Qu’il s’agisse d’un régime à prestations déterminées ou à cotisations déterminées, vous êtes gagnant si vous avez accès à un régime de retraite d’entreprise. Bien que les programmes ne soient pas tous obligatoires ou automatiques, assurez-vous de vous inscrire le plus tôt possible. Vous obtiendrez ainsi de l’argent gratuit.

Il est également important de noter que le fait d’avoir un régime de retraite d’entreprise ne vous permet pas de profiter doublement de vos cotisations à un REER. Vos cotisations à un REER diminueront par rapport au montant de votre pension. Cela vise à éviter que les personnes qui ont un régime d’entreprise bénéficient d’un avantage injuste.

Si vous avez une forme quelconque de régime de retraite d’entreprise, vous avez déjà un avantage par rapport à ceux et celles qui n’en ont pas, quelle que soit l’incidence sur vos droits de cotisation à un REER.

En fin de compte, le débat sur les prestations déterminées par rapport aux cotisations déterminées n’a pas vraiment d’importance. L’important est d’avoir une pension, peu importe de quel type il s’agit.

Cet article a été rédigé par Maria Smith de MapleMoney et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez envoyer toutes vos questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

473608-v2021126

Close Search