Cinq conclusions des experts de Fidelity

Comment maintenir le cap avec vos placements tandis que le pouvoir change de mains à Washington.

POINTS À RETENIR

  • Il faudra peut-être des semaines, voire des mois, avant de connaître le résultat définitif de l’élection de 2020. 
  • La capacité du président à implanter son programme sera tributaire du parti qui dominera le Sénat.
  • La performance des placements dépend davantage de la croissance économique que des tendances politiques.
  • Si une hausse des impôts vous préoccupe, certaines mesures s’offrent à vous.
  • Si vous avez établi un bon plan financier, il est préférable de ne pas en dévier.

L’élection 2020, marquée par un dépouillement qui s’éternise et une avalanche de controverses, a permis à Joe Biden d’obtenir les 270 votes de grands électeurs nécessaires pour devenir président. Or, rien n’est définitif; il reste à savoir qui détiendra le pouvoir du Sénat et quelle sera l’issue des nombreux recomptages, des seconds tours et de multiples contestations judiciaires. Il faudra peut-être des semaines ou des mois avant d’y voir clair. Déjà, le second tour de scrutin pour élire le sénateur de Géorgie aura lieu le 5 janvier; le gagnant fera pencher la balance du pouvoir au Sénat dont le rôle sera déterminant pour permettre à M. Biden de mettre en œuvre son programme législatif. 

Que faire dans un tel climat d’incertitude? Ces cinq conclusions d’experts de Fidelity pourraient vous être utiles.

Sur le long terme, l’économie est le véritable moteur des marchés.

Si l’incertitude qui plane sur les résultats de l’élection peut, à court terme, secouer les marchés, Jurrien Timmer, directeur principal, Macroéconomie mondiale, chez Fidelity, estime que les rendements boursiers tiendront probablement davantage au rythme de la reprise économique et à l’évolution de la pandémie de coronavirus, plutôt qu’au parti qui détient le pouvoir à la Maison-Blanche et au Congrès. À Fidelity, nous pensons que l’économie commence à se relever de la récession, et des incitatifs budgétaires et monétaires permettraient d’étayer cette reprise.

Il est probable que les grandes dépenses publiques et les faibles taux d’intérêt seront maintenus. 

M. Timmer pense que ce cocktail de politiques budgétaire et monétaire pourrait bien être le meilleur tonique pour l’économie, et donc pour les prix des actifs, en 2021 et au-delà. Dans ce contexte, les actions ont surpassé les obligations, et les actions de croissance l’ont emporté sur les actions de valeur. En matière d’emprunt, il peut être avantageux de considérer le refinancement de votre hypothèque si cela vous permet de profiter de taux inférieurs. Si vous épargnez dans une optique à long terme, vous avez le choix de divers produits qui procurent un rendement supérieur à celui des fonds du marché monétaire.

Historiquement, les hausses d’impôt n’ont pas provoqué de chute des actions.

En fait, lors des 13 augmentations d’impôt adoptées depuis 1950, l’indice S&P 500® a inscrit des rendements moyens supérieurs et davantage de probabilités d’avance*, selon Denise Chisholm, stratège sectorielle chez Fidelity. Cela s’explique sans doute par le fait que les hausses d’impôt et les augmentations des dépenses publiques se produisent souvent à la même période, ce qui tend à stimuler l’économie.

En matière de placement, la perspective de changements à la réglementation pourrait offrir des occasions aux investisseurs actifs.

Il est fort possible que l’administration Biden invalide des mesures politiques trumpistes et resserre la réglementation dans certains secteurs, notamment les combustibles fossiles, les soins de santé, la défense, les banques locales et les sociétés de services financiers. Par exemple, M. Biden pourrait rejoindre par décret l’accord de Paris sur le climat, interdire les permis pétroliers et gaziers sur les terrains publics, et renforcer l’Affordable Care Act. Une administration démocrate serait sans doute favorable aux secteurs des services publics, des énergies renouvelables, des fournisseurs de soins de santé et des constructeurs d’infrastructure.

Ne prenez pas de décisions sous le coup de l’émotion.

Les sentiments provoqués par les élections peuvent facilement brouiller les cartes et influencer vos décisions financières. Mais les conséquences de décisions prises sous le coup de l’appréhension ou de l’inquiétude risquent de nuire aux résultats à long terme de vos placements. Il existe plusieurs moyens de vous protéger et d’acquérir une certaine tranquillité d’esprit en discutant avec un conseiller.

  • Assurez-vous d’avoir une réserve d’urgence en cas de chute à court terme du marché ou de besoins financiers imprévus.
  • Vérifiez comment votre programme de placement se comporterait dans divers scénarios de marché; cela peut vous aider à mettre la situation actuelle en perspective.
  • Si vous vous apercevez que vous tolérez moins bien le risque que vous le pensiez, plutôt que de liquider vos placements et vous priver du potentiel de croissance qu’ils comportent, vous avez le choix de solutions de placement moins audacieuses qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

En conclusion

Les élections ont certainement un impact, mais elles influencent moins les marchés et les placements que d’autres facteurs, comme le rythme de la relance économique. Or, cette relance est actuellement dans la phase de début de cycle, alors que les marchés ont historiquement dû surmonter un rempart d’inquiétudes. Les investisseurs prospères font fi du brouhaha qui risque de perturber les marchés dans l’immédiat et investissent à long terme.

Dans une grande mesure, la façon dont vous effectuez vos placements et planifiez en fonction de vos objectifs compte plus, à la longue, que le parti qui détient le pouvoir à la Maison-Blanche et au Congrès. Que devriez-vous faire alors? Établissez un plan, n’en dérogez pas et rééquilibrez vos placements s’il y a lieu. N’hésitez pas à consulter un conseiller si vous avez besoin d’être guidé.


* Mme Chisholm a analysé les rendements boursiers au cours des années civiles où ont été adoptées des hausses d’impôt fédérales visant les particuliers, les sociétés et les gains en capital, ainsi que les données de l’année qui a précédé et suivi.

Le contenu aux présentes vient de Fidelity Investments aux États-Unis.

À moins d’indication contraire, Fidelity Investments est la source pour tous les éléments factuels et toutes les données sur les marchés.


Les énoncés contenus dans le présent document sont basés sur des renseignements jugés fiables et sont uniquement fournis à titre informatif. Si ces renseignements reposent sur de l’information provenant, en tout ou en partie, de tiers, il nous est impossible de garantir qu’ils sont en tout temps exacts, complets et à jour. Ils ne doivent pas non plus être interprétés comme des conseils en matière de placements, de fiscalité ou de droit, ni comme une offre ou une sollicitation d’achat. Les graphiques et les tableaux sont utilisés à des fins d’illustration seulement et ne reflètent pas la valeur future ni le rendement d’un fonds ou d’un portefeuille. Toute stratégie de placement doit être évaluée en fonction des objectifs de placement et de la tolérance au risque de l’investisseur. Fidelity Investments Canada s.r.i., ses sociétés affiliées et les entités qui lui sont apparentées ne peuvent être tenues responsables de quelque erreur ou omission éventuelle ni de quelque perte ou dommage subi.

Tout placement dans un fonds commun de placement ou un FNB peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais de courtage et des charges. Veuillez lire le prospectus du fonds commun de placement ou du FNB avant d’investir, car il contient des renseignements détaillés sur le placement. Les taux de rendement indiqués représentent les taux de rendement antérieurs totaux, composés sur une base annuelle pour la période précisée, compte tenu de la fluctuation de la valeur liquidative des parts et du réinvestissement de toutes les distributions. Les taux de rendement indiqués excluent les frais d’acquisition, de rachat, de distribution et autres frais facultatifs, de même que l’impôt sur le revenu payable par tout détenteur de titre, qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les fonds communs de placement et les FNB ne sont pas garantis. Leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment, et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

De temps à autre, un gestionnaire, analyste ou autre employé de Fidelity peut exprimer une opinion sur une société, un titre, une industrie ou un secteur du marché. Les opinions exprimées par ces personnes représentent un point de vue personnel à un moment donné et ne constituent pas nécessairement celles de Fidelity ou d’autres personnes au sein de l’organisation. Ces opinions sont appelées à changer à tout moment en fonction de l’évolution des marchés et d’autres facteurs, et Fidelity décline toute responsabilité en ce qui a trait à la mise à jour de ces points de vue. Ceux-ci ne peuvent être considérés comme des conseils en placement ni comme une indication de l’intention de négociation visant tout Fonds Fidelity, car les décisions de placement relatives à un Fonds Fidelity sont prises en fonction de nombreux facteurs.

Certaines déclarations formulées dans ce commentaire peuvent contenir des énoncés prospectifs de nature prévisionnelle pouvant inclure des termes tels que « prévoit », « anticipe », « a l’intention », « planifie », « croit », « estime » et d’autres expressions semblables ou leurs versions négatives correspondantes. Les énoncés prospectifs s’appuient sur des attentes et prévisions visant des facteurs généraux pertinents liés à la situation économique, au contexte politique et aux conditions du marché, comme les taux d’intérêt, et supposent qu’aucun changement n’est apporté au taux d’imposition en vigueur ni aux autres lois ou législations gouvernementales applicables. Les attentes et les projections à l’égard d’événements futurs sont intrinsèquement assujetties, entre autres, à des risques et à des incertitudes parfois imprévisibles, et peuvent, par conséquent, se révéler incorrectes à l’avenir. Les énoncés prospectifs ne sont pas une garantie des rendements futurs, et les événements réels pourraient être substantiellement différents de ceux anticipés ou projetés dans les énoncés prospectifs. Certains éléments importants peuvent contribuer à ces écarts, y compris les facteurs généraux liés à la situation économique, au contexte politique et aux conditions du marché en Amérique du Nord ou ailleurs dans le monde, les taux d’intérêt et de change, les marchés boursiers et les marchés des capitaux mondiaux, la concurrence commerciale et les catastrophes. Vous devez donc éviter de vous fier indûment aux énoncés prospectifs. En outre, nous n’avons pas l’intention de mettre à jour ces énoncés à la suite de l’obtention de nouveaux renseignements, de la concrétisation d’événements futurs ou pour quelque autre raison que ce soit. Tout placement comporte un risque, y compris un risque de perte. Le rendement passé n’est pas une garantie des résultats futurs.

L’indice S&P 500® est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière qui comprend 500 actions ordinaires choisies en fonction de la taille, des liquidités et de la représentation sectorielle pour représenter le rendement des actions américaines.

Les marques de commerce de tierces parties appartiennent à leur propriétaire respectif; toutes les autres marques de commerce sont la propriété de Fidelity Investments Canada s.r.i.

© 2020 Fidelity Investments Canada s.r.i. Tous droits réservés.

É.-U. : 952006.5

Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et des charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

432009-v20201110

Close Search